Chic Intemporel : La dimension humaine d’une marketplace solidaire

Chic Intemporel : La dimension humaine d’une marketplace solidaire

Chaque produit d’artisanat raconte une histoire qu’il s’agit de mettre en valeur. C’est en quelque sorte la devise des conceptrices de la marketplace «Chic Intemporel» qui a été choisi récemment par le ministère de tutelle pour accompagner les artisans suite à un appel à manifestation d’intérêt lancé par la Maison de l’artisan.

Cette plateforme fait partie des 7 partenaires retenus. Petit aperçu sur ce projet porté par une équipe majoritairement féminine.

Développement du projet

«Aujourd’hui, on dispose de 81 vendeurs sur le site qui viennent essentiellement de Casa, Fès, et Marrakech. Au total, on a 1.414 artisans référencés et donc on a encore du chemin à faire pour intégrer le plus grand nombre sur la plateforme», explique Selma Znined, responsable du site, ajoutant que le partenariat avec le ministère est une sorte de label qui va rassurer les artisans et les pousser à venir vers la marketplace. D’ailleurs, les demandes se sont multipliées depuis l’annonce de ce partenariat, fait remarquer la responsable. Au niveau de la marketplace, Selma Znined affirme que le site dispose de multiples fonctionnalités lui permettant ainsi de contenir les produits d’un plus grand nombre d’artisans. En naviguant sur cette plateforme, l’utilisateur a l’embarras du choix. Une large palette de produits agencés par thématiques est proposée. Fait sur mesure, c’est un site qui permet aux coopératives, aux artisans, aux créateurs et aux stylistes de vendre leurs produits sur le marché local mais aussi à l’international.

Artisanat et histoire : Un pari gagnant

Les auteurs de ce projet misent sur le storytelling qui accompagne chaque produit. En effet, ils parient sur l’histoire, la qualité et l’image du produit. Parallèlement, le site s’engage à garantir l’indépendance des artisans, les aider au développement des coopératives d’artisans, contribuer à l’amélioration des conditions de travail et à l’autonomisation des femmes en respectant l’écosystème et la biodiversité ou encore donner son plein sens au principe du commerce équitable et à la promotion du développement durable. Basée sur une dimension humaine, cette plateforme accompagne les artisans dans les différentes phases de mise en valeur de leur produit qui va du choix de la qualité de la matière première jusqu’au marketing du produit fini. Pour faire partie de cette aventure, l’artisan doit disposer de certains critères de base. La qualité du produit et la fabrication à la main en sont les points de départ. Derrière cette plateforme c’est tout un travail collectif qui est fait pour fructifier le projet. «Quand on met ses produits sur une marketplace, il faut continuellement l’alimenter comme une boutique et ne pas se contenter d’exposer les mêmes produits. C’est un engagement aussi de la part des artisans pour que leur projet puisse vivre et se développer», relève-t-elle.

Valeurs fondatrices

Le projet a une dimension humaine dont l’objectif serait aussi que les artisans qui ont plus d’expérience et de visibilité tirent vers le haut ceux qui en ont le moins. Les concepteurs du site ambitionnent aussi de voir des collaborations entre artisans et artistes afin de créer des collections spéciales en mettant en commun leur savoir. «L’objectif de cette marketplace n’est pas seulement de vendre des produits qu’on peut trouver dans la médina ou ailleurs. Nous souhaitons créer toute une dynamique de collaborations autour du design», indique Selma Znined. Le volet humain du projet se traduit également par la volonté de ces créatrices d’encourager l’autonomisation des femmes. Elles sont d’ailleurs majoritaires sur la marketplace. «C’est formidable d’aller vers les coopératives et de voir que les femmes sur place ont acquis une certaine autonomie grâce à leur travail et à leur savoir-faire», conclut Selma Znined.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *