Clayens NP Morocco étend son unité industrielle à Mohammedia

Clayens NP Morocco étend son unité industrielle à Mohammedia

Inaugurée vendredi par Moulay Hafid Elalamy

C’est en présence de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique que Clayens NP Morocco a inauguré, vendredi, l’extension de son unité industrielle à Mohammedia, spécialisée dans la production des pièces métalliques de précision destinées aux secteurs automobile, électrique et électronique.

D’un investissement global de 73 millions de dirhams (MDH), cette extension, réalisée par le groupe pendant la période de crise sanitaire, permettra l’augmentation de 70 % de la surface de l’usine. Ce projet devra générer un chiffre d’affaires supplémentaire de 120 MDH et 100 emplois, portant la totalité de l’effectif à 550 emplois. «Cette unité est un véritable modèle à plusieurs titres, relevant qu’il s’agit d’une usine 4.0 de dernière génération qui produit des pièces très complexes et de bonne qualité pour l’automobile, dans les délais impartis et aux meilleurs prix, gagnant ainsi la part de marché chinoise destinée à l’Europe en offrant un coût plus compétitif à partir du Maroc», souligne le ministre à cet égard. Cet investissement a consisté en l’installation de nouveaux équipements dotés de technologies de pointe visant à améliorer et à optimiser les procédés de fabrication, dans le cadre du processus de digitalisation de l’usine dans la perspective d’en faire «une usine 4.0».
Il répond également à l’objectif de décarbonisation entamé par le groupe depuis 4 ans afin de réduire, à l’horizon 2023, son empreinte carbone par l’utilisation de l’énergie solaire. L’usine NP Morocco concentre ainsi le plus de technologies au sein du groupe et s’illustre comme étant l’une des plus performantes de son réseau d’opérateurs à travers le monde.

De son côté, le directeur général de Clayens NP Morocco, Youssef Hedda, a relevé que cette usine connectée représente un atout compétitif pour la réactivité industrielle du groupe. Elle permettra de générer une centaine d’emplois à haute valeur ajoutée et d’accroître la capacité de production locale du groupe qui compte actuellement près de 1.400 pièces automobiles au sein des écosystèmes automobiles marocains («moteurs et transmission», «câblage automobile», «intérieur véhicule & sièges» et «métal/emboutissage» ).

A travers son usine au Maroc, le groupe a réussi à développer des solutions globales, innovantes et de qualité destinées à ses clients grâce aux compétences marocaines et à l’usage optimal des diverses technologies mises en œuvre.

Présent au Maroc depuis 2003 à travers sa filiale marocaine NP Morocco, le groupe est spécialisé dans la production de pièces diverses, notamment les mécanismes de serrures électroniques, connecteurs pour les pompes moteur, LED signalétiques pour poids lourd, leviers d’appui-têtes, goulottes pour faisceaux de câbles et systèmes de chauffage. L’usine de Mohammedia fournit plusieurs clients internationaux comme Leoni, Sews, Tesca et tout récemment PSA, désormais Stellantis, avec la production du système de chauffage de son véhicule électrique, la Citroën AMI.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *