Climatisation et Covid-19 / Innovation : Un dispositif de stérilisation de l’air voit le jour

Climatisation et Covid-19 / Innovation : Un dispositif de  stérilisation de l’air voit le jour

Dans ce contexte pandémique, l’innovation prend de plus en plus de place. La dernière en date est un dispositif installé dans le système aéraulique de climatisation qui permet la stérilisation de l’air, mis en œuvre par Ahmed Haddad, fondateur du Groupe Baticlima.

En effet, l’utilisation de la climatisation est peu recommandable durant la période de la Covid-19 afin de limiter la circulation du virus et sa transmission ralentissant parfois le travail des collaborateurs, notamment ceux qui passent leurs journées dans des endroits clos mal aérés. La productivité de l’entreprise s’en trouve impactée. Selon l’initiateur de ce projet, cette innovation réduit la propagation de la Covid-19 dans l’air grâce à un dispositif qui s’implante sur un système existant. L’entreprise a également pensé à un chariot mobile de stérilisation qui peut être mis en place par exemple dans les établissements scolaires pour purifier et stériliser l’air pendant un temps réduit avant ou après la sortie des classes. Le porteur de ce projet ne cache pas son ambition d’attirer l’attention des autorités compétentes sur l’efficacité de son innovation dans le cadre de la mise en valeur du made in Morocco. «Avec ce produit on vise principalement l’export mais on souhaiterait faire profiter d’abord le marché national.

Nous sommes en contact avec des partenaires étrangers qui ont exprimé leur intérêt pour ce dispositif et en ce moment on est en train d’étudier cette possibilité», explique Ahmed Haddad assurant que son innovation peut être mise en place dans différents espaces comme les hôpitaux, les laboratoires, les cabinets dentaires, les écoles, les bureaux, les call centers, les hôtels, les centres commerciaux, les transports en commun (bus, tramway, train, TGV, avion), les aéroports, et les aérogares. «Aujourd’hui, nous avons bien testé notre produit innovant auprès de quelques clients pour la décontamination globale de leurs espaces contre les bactéries, les virus, les micro-organismes et les agents pathogènes nocifs dans l’air à travers la décomposition de leur structure ADN», relève la même source affirmant que cette innovation de traitement microbiologique a plusieurs avantages. M. Haddad souligne que «le premier avantage est d’assurer la sécurité sanitaire de ses collaborateurs ainsi que le confort thermique pour améliorer le rendement productif dans le milieu du travail à travers notre innovation intégrée dans les systèmes de climatisation existante aussi bien centralisée qu’individuelle.

Le deuxième avantage réside dans son utilisation dans les espaces sans aération et espaces confinés grâce à notre appareil mobile qui assure la désinfection en un temps record via une haute énergie générée par les UVGI à des ondes d’une longueur bien précise. Le troisième atout différencie notre innovation de tout autre moyen de décontamination basé sur des produits chimiques qui risquent de nuire fortement à la santé et spécifiquement celle des individus ayant une faible immunité». Notons que pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), «les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) servent à maintenir la température et l’humidité de l’air intérieur à des niveaux sains et confortables. Un système bien entretenu et bien utilisé peut permettre de réduire la propagation de la Covid-19 dans les espaces intérieurs en augmentant le taux de renouvellement de l’air, en réduisant la recirculation de l’air et en augmentant l’utilisation de l’air extérieur. Les modes de recirculation (qui font re-circuler l’air) ne doivent pas être utilisés. Les systèmes de CVC doivent être inspectés, entretenus et nettoyés régulièrement».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *