Collectivités territoriales : Les fonds disponibles dépassent les 43 MMDH

Collectivités territoriales : Les fonds disponibles dépassent les 43 MMDH

Avec un excédent de 4,3 milliards DH dégagé à fin 2019

Les collectivités territoriales continuent de renflouer leurs caisses mais à un rythme ralenti. A fin 2019, elles ressortent avec un excédent de l’ordre de 4,3 milliards de dirhams. Ce surplus, qui tient compte d’un solde positif de 4 milliards de dirhams généré par les comptes spéciaux et les budgets annexes, est en retrait par rapport aux 6,3 milliards de dirhams générés une année auparavant. C’est ce que l’on peut relever des statistiques des finances locales arrêtées par la Trésorerie générale du Royaume (TGR) à fin 2019. «L’excédent dégagé par les budgets des collectivités territoriales à fin décembre 2019, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 4,76 milliards de dirhams, a permis le remboursement du principal de la dette pour 1,35 milliard de dirhams et la reconstitution des fonds disponibles pour 3,3 milliards de dirhams», relève-t-on de la note de la TGR. A fin 2019, les fonds disponibles des collectivités territoriales ont atteint les 43,4 milliards de dirhams, dont 35,7 milliards de dirhams d’excédents relevant des exercices antérieurs.

«Les communes interviennent pour 54,4% des fonds disponibles des collectivités territoriales», précise la TGR. La situation des charges et ressources des collectivités territoriales laisse par ailleurs apparaître des recettes ordinaires des collectivités territoriales en hausse de 1,5%. Elles se sont ainsi établies à 42,8 milliards de dirhams à fin décembre 2019. La progression enregistrée à ce niveau résulte, selon la TGR, de la hausse de 3,5% des recettes transférées et de 1,4% des recettes gérées par les collectivités territoriales au moment où les recettes gérées par l’Etat ont affiché un repli de 6,2%. Pour ce qui est des dépenses ordinaires, elles ont atteint 25,5 milliards de dirhams, en amélioration de 5,4%. Cette hausse résulte de la progression de 2,7% des dépenses de personnel et de 9% des dépenses des autres biens et services, tandis que les charges en intérêts de la dette ont connu un repli estimé à 2,9% à fin 2019.

Les dépenses d’investissement des collectivités territoriales se sont chiffrées à 17,1 milliards de dirhams marquant ainsi une progression de 4,2% comparé au niveau atteint à la même période de l’année précédente. Cette évolution résulte de l’augmentation des émissions au titre des subventions étant passées en une année de 553 millions de dirhams à 1,6 milliard de dirhams ainsi que de la hausse des projets intégrés ayant atteint à fin 2019 les 4,12 milliards de dirhams contre 3,71 milliards de dirhams une année plus tôt. De même, les émissions au titre des travaux neufs et grosses réparations ont grimpé à 3,38 milliards de dirhams contre 3,22 milliards de dirhams l’année passée. En revanche, les émissions au titre des programmes nationaux ont diminué à fin 2019 pour revenir à 5,68 milliards de dirhams contre 6,68 milliards de dirhams une année auparavant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *