EconomieUne

Collectivités territoriales : Un excédent de 5,6 milliards de dirhams au mois d’avril

© D.R

Les recettes ordinaires des collectivités territoriales se sont établies à 13,6 milliards de dirhams, en hausse de 13,5 % par rapport à fin avril 2023.

Finances locales : Les excédents globaux dégagés par les budgets des collectivités territoriales ont été de 56,3 milliards de dirhams. Ils comprennent les excédents des années antérieures et celui de l’année 2024.

L’exécution des budgets des collectivités territoriales fait ressortir un excédent global de 5,6 milliards de dirhams à fin avril, contre un excédent global de 1,6 milliard de dirhams enregistré un an auparavant. Se référant à la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), ce résultat tient compte d’un solde positif de 413 millions de dirhams dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes. Cet excédent est destiné à couvrir les dépenses engagées et devant être payées au cours de l’année 2024.

« Les budgets annexes et les comptes spéciaux gérés par les collectivités territoriales ont dégagé, quant à eux, des soldes positifs de 1 million de dirhams et 591 millions de dirhams à fin avril respectivement, contre un solde nul pour les budgets annexes et un solde positif de 413 millions de dirhams pour les comptes spéciaux réalisés un an auparavant», explique la TGR dans son récent bulletin mensuel de statistiques des finances locales . Et de préciser que « l’excédent dégagé par les budgets des collectivités territoriales à fin avril 2024, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 190 millions de dirhams, a permis le remboursement du principal de la dette pour 1,11 milliard de dirhams et la reconstitution des excédents pour 4,7 milliards de dirhams».

Pour ce qui est des recettes ordinaires des collectivités territoriales, elles se sont établies à 13,6 milliards de dirhams, en hausse de 13,5 % par rapport à fin avril 2023. Ceci s’explique par la hausse de 12,2 % des recettes transférées, de 38,9 % des recettes gérées par l’État et de 7,8 % des recettes gérées par les collectivités territoriales. Constituant 82,9 % des recettes globales des collectivités territoriales à fin avril 2024, les recettes fiscales ont atteint 11,3 milliards de dirhams, en hausse de 17,4 % par rapport à la même période une année auparavant.
Cette évolution s’explique par la hausse de 13 % des impôts directs et de 19,7 % des impôts indirects. Sur la même période, les dépenses globales réalisées par les collectivités territoriales (dépenses ordinaires, dépenses d’investissement et remboursements du principal de la dette) se sont établies à 9,7 milliards de dirhams, en baisse de 18 % par rapport à leur niveau à fin avril 2023. Elles se composent à hauteur de 74,6 % de dépenses ordinaires.

De même, les excédents globaux dégagés par les budgets des collectivités territoriales ont été de 56,3 milliards de dirhams. Ils comprennent les excédents des années antérieures et celui de l’année 2024.
Ces excédents sont destinés à couvrir les dépenses programmées et engagées au titre des années antérieures et non payées ainsi que les dépenses engagées en 2024 et non payées. Le reliquat constitue de la trésorerie disponible destinée au paiement des dépenses exigibles (salaires, eau et électricité, loyers, intérêts de la dette, gestion déléguée, …). Les communes interviennent pour 55,2 % des excédents globaux des collectivités territoriales.

Articles similaires

ActualitéUne

En application des Hautes Instructions Royales, M. Akhannouch préside une réunion consacrée au recensement général de la population

Mobilisation générale pour la réussite du Recensement général. En application des Hautes...

ActualitéUne

Une réunion mercredi du Conseil de gouvernement

Un Conseil de gouvernement se tiendra mercredi sous la présidence du chef...