970x250

Collectivités territoriales : Un excédent de 5,8 MMDH dégagé à fin août

Collectivités territoriales : Un excédent de 5,8 MMDH dégagé à fin août

La répartition des recettes par type de collectivité territoriale à fin août 2021 permet de relever que les ressources transférées sont inversement proportionnelles aux ressources propres.

Les excédents globaux dégagés par les budgets des collectivités territoriales poursuivent leur consolidation. A fin août 2021, la valeur globale ressort à 47,2 milliards de dirhams. Un montant qui comprend à la fois le surplus généré au titre du huitième mois de l’année ainsi que ceux des années antérieures. Il est ainsi destiné à couvrir les engagements visés au titre des dépenses de fonctionnement et d’équipement.

Se référant aux dernières statistiques des finances locales publiées par la Trésorerie générale du Royaume (TGR), à fin août 2021 les soldes d’exécution budgétaire font ressortir un excédent global de 5,8 milliards de dirhams, contre 4,4 milliards de dirhams dégagés à la même période de l’année passée. «Cet excédent est destiné à couvrir les dépenses engagées et devant être payées au cours des mois restants de l’année 2021», relève-t-on de la publication de la TGR. S’agissant du niveau des recettes, il s’est inscrit en hausse de 9,7% à fin août atteignant ainsi une valeur de l’ordre de 27,8 milliards de dirhams.

Cette progression provient en effet de la hausse de 32,5% des impôts indirects et de 40,3% des recettes non fiscales au moment où les impôts indirects ont vu leurs recettes en repli de 12,4%. «Les recettes fiscales transférées par l’État (part des collectivités territoriales dans le produit de la TVA et part des régions dans le produit de l’IS, de l’IR et de la taxe sur les contrats d’assurance) représentent 47,8% des recettes globales des collectivités territoriales», fait savoir la TGR dans son bulletin. Et de préciser que «les recettes des communes ont été de 19,4 milliards de dirhams et représentent 69,8% des recettes globales des collectivités territoriales à fin août 2021».

Se référant à la TGR, la répartition des recettes par type de collectivité territoriale à fin août 2021 permet de relever que les ressources transférées sont inversement proportionnelles aux ressources propres. A cet effet, les ressources transférées constituent 43,9% des recettes des communes contre 89,2% pour les régions et 90,4% pour les préfectures et provinces.
S’agissant des dépenses ordinaires, elles ont marqué au huitième mois de l’année une baisse de 0,9% revenant ainsi à 14,8 milliards de dirhams. Ce repli intervient en raison de la baisse de 1,2% des dépenses de personnel et des dépenses des autres biens et services, conjuguée à la hausse de 2,4% des charges en intérêts de la dette. Composées à hauteur de 60,7% des dépenses ordinaires, les dépenses globales réalisées par les collectivités territoriales se sont établies à 24,3 milliards de dirhams, en hausse de 6,1% par rapport à leur niveau à fin août 2020.

Les dépenses d’investissement des collectivités territoriales se sont établies, quant à elles, à 8,1 milliards de dirhams à fin août 2021 contre 6,7 milliards de dirhams à fin août 2020 marquant ainsi une augmentation de 20,8%, soit un additionnel de 1,39 milliard de dirhams. Une progression qui selon la TGR s’explique par l’augmentation de 432 millions de dirhams des subventions, de 398 millions de dirhams des émissions au titre des travaux neufs et grosses réparations, de 288 millions de dirhams des programmes nationaux, de 198 millions de dirhams des projets intégrés et de 90 millions de dirhams des acquisitions immobilières.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *