Concours national de pêche à la ligne à Larache : Une 4ème édition sous le signe de la préservation de la ressource halieutique

Concours national de pêche à la ligne à Larache : Une 4ème édition sous le signe de la préservation de la ressource halieutique

En plus de son aspect sportif et environnemental, les organisateurs veulent donner un caractère humain et social à cette quatrième édition.

Le compte à rebours est lancé pour le quatrième Concours national de pêche à la ligne qui se déroulera du 5 au 7 mars à la plage Sidi Abderrahim relevant de la province de Larache. Initiée par l’Association club Martil surfcasting, cette manifestation se distingue par la participation des pêcheurs hommes et dames, reconnus par leur passion et leur professionnalisme à travers les différentes régions du Royaume.

Les organisateurs ambitionnent de faire de cette quatrième édition un grand événement sportif conformément aux mesures restrictives sanitaires en vigueur et une occasion d’échange et de partage de connaissances, de savoir-faire et de nouveautés au niveau national et international. D’autant plus que «le Maroc compte des professionnels de haut niveau dans ce type de sports», selon l’association organisatrice de ce rendez-vous.

Cet événement vise à mettre en avant le patrimoine balnéaire et la propreté des plages, comme atout de l’attractivité touristique du Maroc. Il s’agit également de sensibiliser à la lutte contre la surpêche et la dégradation des ressources halieutique, tout en cherchant à mettre en valeur le produit halieutique dans le Royaume. «Le but est de faire passer le message aux générations à venir à travers ces initiatives et ces compétitions, de la nécessité de la préservation de l’environnement en général et l’environnement marin en particulier», précise la même source.

Les gagnants en duo ou solo de cette quatrième édition seront sélectionnés en se basant sur le volume pêché durant les différentes étapes de cette compétition. Au cas où les deux derniers finalistes (en duo ou solo) terminent ex aequo le concours, les membres du jury seront amenés à choisir le plus grand poisson (bar : 25 cm, raie : 50 cm et congre : 60 cm) pris par chacun des deux participants. Ils recourront au tirage au sort si les deux finalistes seront pour la deuxième fois à égalité.

En plus de son aspect sportif et environnemental, les organisateurs veulent donner un caractère humain et social à cette quatrième édition. Ainsi, ils prévoient de distribuer les recettes et les quantités de poisson prises durant ces trois jours au profit des associations caritatives. Ce qui permet à tous les participants de cette compétition de contribuer à cette initiative caritative.

Notons que le programme de cette quatrième édition comporte d’autres activités, qui seront tenues conformément aux objectifs de cet événement. Parmi lesquels, figure le colloque national prévu sous le thème «La pêche à la canne au Maroc : réalité et perspectives». Ce colloque sera tenu lors de la journée de clôture avec la participation des experts et des chercheurs concernés par la préservation des ressources marines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *