Conjoncture industrielle : Une activité plutôt affaiblie au mois de janvier

Conjoncture industrielle : Une activité plutôt affaiblie au mois de janvier

La machine industrielle est en perte de vitesse au premier mois de l’année.

C’est du moins ce que l’on peut déduire de l’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie de Bank Al-Maghrib au mois de janvier. Les avis sondés confirment ainsi un repli de la production. Ceci se traduit par une baisse du taux d’utilisation des capacités. Ainsi le TUC aurait baissé de deux points en glissement annuel passant ainsi de 73 à 71% à fin janvier 2020. La baisse de production a été sentie dans deux secteurs d’activités. Les secteurs de l’agroalimentaire et la mécanique-métallurgie sont les plus concernés au moment où les branches du textile et cuir et la chimie et parachimie ont vu leur production en hausse au premier mois de l’année. Pour leur part, les ventes du secteur de l’industrie ont connu une stagnation début 2020.

Cette situation résulte d’un accroissement des ventes de l’industrie du «textile et cuir» et une baisse de celle de «l’agroalimentaire». Par ailleurs, les ventes de la branche chimie et parachimie et celles de la mécanique et métallurgie sont restées stables par rapport au niveau atteint une année auparavant. Les commandes pour leur part sont restées stables. La banque centrale indique dans son enquête que cette stagnation recouvre une hausse des commandes de la «mécanique et métallurgie» et une baisse dans l’«agroalimentaire», le «textile et cuir» et la «chimie et parachimie». A cet effet, les carnets de commandes se seraient situés à un niveau inférieur à la normale dans l’ensemble des branches d’activité au premier mois de l’année. Malgré cette conjoncture, les chefs d’entreprises restent optimistes quant aux mois à venir. Une hausse de production et des ventes est attendue dans toutes les branches d’activité et ce à l’exception du «textile et cuir», où la production devrait reculer au moment  où les ventes stagneraient.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *