EconomieSociété

Connectivité maritime: Le Maroc renforce ses liaisons sur le plan régional

© D.R

De nouvelles routes maritimes ainsi que de nouvelles infrastructures portuaires sont dans le pipe. Des perspectives prometteuses qui appuieront l’ambition du Royaume d’être un hub logistique et maritime.

Tenant compte de son emplacement géographique, le Maroc joue un rôle clé dans la dynamisation des flux logistiques entre la rive nord et sud. Le Royaume est en effet ouvert sur des corridors stratégiques au niveau de la Méditerranée, de l’Atlantique et de l’Afrique. Un positionnement qui impose au pays d’être à l’affût des dernières tendances du marché et d’aligner ses infrastructures sur les normes les plus rigoureuses. Le Maroc capitalise dans ce sens sur sa marine marchande. Un chantier est désormais ouvert pour faire renaître ce pôle en misant sur les niches de marchés qui éventuellement favoriseraient la création d’une flotte à la fois forte et compétitive.

L’accent est par ailleurs mis sur le transport dans le détroit. Il est ainsi question de renforcer le corridor de Gibraltar. Cette autoroute maritime vers l’Europe sert aussi bien au transport des voyageurs, notamment durant l’opération Marhaba, qu’aux exportations. Il est en effet le deuxième détroit de trafic maritime après le détroit de Malacca. En chiffres, le flux du détroit de Gibraltar se traduit par le passage de 100.000 navires par an, 60 millions équivalent vingt pieds de conteneurs, 200 millions de tonnes d’hydrocarbures et 6 millions de passagers. Tanger Med s’érige dans ce sens en un point de passage incontournable.

Le complexe capte à lui seul 20 % du commerce mondial. La diversité des infrastructures du complexe lui a valu un rayonnement à l’international. Il est positionné premier port en Afrique et en Méditerranée et 19ème au niveau mondial en termes de trafic à conteneurs. Tanger Med est aujourd’hui connecté à plus de 180 ports et 70 pays. 36% du trafic conteneurs est capté par l’Afrique contre 35% pour l’Europe, 18% pour l’Asie et 11% pour le transatlantique.

Capitalisant sur son emplacement stratégique, le Maroc poursuit le renforcement de sa connectivité maritime, cette fois-ci sur le plan maghrébin. Une nouvelle route commerciale relie, cette année, le Royaume à la Libye, La Tunisie et l’Espagne. Cette nouvelle liaison stimulerait ainsi les échanges commerciaux entre les quatre pays partenaires. Elle sera en effet dédiée particulièrement au transport de conteneurs reliant ainsi le port de Sfax au Maroc, à l’Espagne et à la Libye. Il s’agit d’un service compétitif et qui propose des durées de voyages raccourcies, soit 4 jours à destination du Maroc et six jours vers l’Espagne. Dans les détails, les départs se feront de la ville tunisienne de Sfax deux fois par mois. L’ouverture de cette nouvelle route répond pleinement aux ambitions du Maroc de se positionner comme hub maritime.

Une stratégie qui se matérialise par la mise en place d’importants pôles maritimes, en l’occurrence le Nador West Med et Dakhla Atlantique. Ces infrastructures insuffleront une nouvelle dynamique à l’activité logistique marocaine et renforceront la connectivité maritime sur le plan intercontinental. Les professionnels du secteur fondent de grands espoirs sur ces nouveaux ports qui, selon eux, seront des centres névralgiques pour l’industrie et la logistique. Une dynamique qui contribuerait à l’accélération du développement régional et favoriserait la création de l’emploi, notamment sur le plan logistiques, en l’occurrence le stockage et la manutention de marchandises. Ces ports draineront par ailleurs des investissements importants en termes d’optimisation et d’efficacité des opérations.

Articles similaires

EconomieUne

Ports : Hausse de 13% du volume des trafics de commerce au 1er trimestre 2024

Le volume global des trafics de commerce traités par les ports a...

EconomieUne

INRH : Un projet pilote d’une plateforme marine offshore dans le pipe

Pour la surveillance scientifique des écosystèmes côtiers

EconomieUne

Go Siyaha: 430 demandes de financement et d’appui technique reçues à ce jour

Le programme Go Siyaha affiche déjà un bilan positif depuis son lancement...

Economie

A travers le Maroc et l’Afrique : Corps Africa promeut la culture philanthropique

Corps Africa a organisé le 22 mai à Casablanca sa Journée des...