Coopération maroco-japonaise : De nouvelles opportunités à saisir pour la région du Nord

Coopération maroco-japonaise : De nouvelles opportunités à saisir pour la région du Nord

Dans une approche gagnant-gagnant permettant de favoriser l’investissement dans les secteurs d’activités très présents sur le territoire régional

Située dans une région en plein essor à tous les niveaux, Tanger a réussi grâce à de grands projets structurants royaux à développer son attractivité auprès des investisseurs étrangers, dont ceux japonais avec quelque 12 entreprises déjà opérationnelles sur son territoire urbain. C’est ce qui ressort de l’intervention de l’ambassadeur du Japon au Maroc, Takashi Shinozuka, à l’issue d’une réunion de travail tenue, jeudi 25 mars, avec Fatima El Hassani, présidente du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima pour discuter des moyens de renforcement des relations entre les deux pays dans le cadre de la coopération décentralisée.

Le diplomate japonais a fait part de grands efforts déployés par son département pour le développement de ces liens de coopération, conformément à une approche gagnant-gagnant à tous les niveaux. M. Shinozuka a souligné que les deux parties sont ainsi engagées d’aller de l’avant pour favoriser la réalisation davantage de projets d’investissement du textile-habillement, du câblage et autres secteurs représentés en force dans la région.
De son côté, Mme El Hassani a souligné l’importance de cette rencontre tenue dans le cadre de l’ouverture de la région sur son environnement externe. Elle a tenu ainsi à rappeler les relations bilatérales exceptionnelles entre le Maroc et le Japon, tout en mettant en avant les liens de coopération et de partenariat concernant plusieurs secteurs d’activités dont la pêche, l’agriculture, le développement des infrastructures,…

L’intervenante a fait savoir que des projets et des actions menés ont été par le Japon en faveur de la promotion et le soutien des stratégies entreprises par le Maroc, notamment dans le développement durable et ce à travers les nouvelles technologies liées aux énergies solaires, la gestion des ressources naturelles,… Mme El Hassani a ainsi souligné l’importance du rôle joué par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) dans les domaines de l’éducation, la protection sociale, la préservation de l’environnement, la promotion de l’égalité entre l’homme et la femme,… Elle a tenu à rappeler les grands projets structurants réalisés permettant de favoriser le grand essor que connaît la région en général et Tanger en particulier. Parmi les plus importants d’entre eux, l’intervenante a cité en exemple le grand complexe portuaire Tanger-Med, le développement du réseau routier, la mise en service de la liaison à grande vitesse entre Tanger et Casablanca.

Mme El Hassani a fait part que la région s’est dotée d’une série de projets, dont les zones industrielles et franches et le pôle industriel de la «Cité Mohammed VI Tanger Tech» visant à favoriser l’attractivité du Nord auprès de grands investisseurs étrangers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *