Coopération sino-marocaine : Le projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech mis en avant

Coopération sino-marocaine : Le projet de la Cité Mohammed VI  Tanger Tech mis en avant

Le pôle industriel Tanger Tech est un exemple de réussite des relations entre le Maroc et la Chine, qui portent un grand intérêt pour ce méga-projet.

C’est ce qui ressort d’une rencontre tenue, mardi 30 mars, entre Fatima El Hassani, présidente du conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRTTA) et une délégation d’opérateurs économiques chinois, présidée par Ping Xiaojun, vice-président du Groupe China construction communication company (CCCC), qui constitue avec sa filiale China road and bridge corporation (CRBC) l’un des partenaires pour la réalisation de la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Selon Mme El Hassani, le Royaume du Maroc et la Chine placent beaucoup d’espoir dans ce gigantesque pôle industriel, comme modèle de réussite de coopération et de partenariat entre les deux pays en Afrique et dans le bassin méditerranéen.

Elle a fait savoir que ce genre de visite est à l’origine des réunions de travail, d’échange d’idées et de points de vue avec les partenaires et les parties prenantes autour de la future Cité Mohammed VI Tanger Tech et l’avancement des travaux d’aménagement de ce projet, qui bénéficie du grand intérêt de SM le Roi Mohammed VI et du président de la République populaire de Chine Xi Jinping. Mme El Hassani a tenu, à cette occasion, à mettre en avant les potentialités économiques, industrielles et naturelles dont regorge la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, tout en soulignant l’importance de l’emplacement géographique de celle-ci comme un pont liant l’Europe à l’Afrique.

Elle a ainsi fait part que la région a réussi à développer ces différentes potentialités grâce à de grands projets structurants royaux tel que le complexe port Tanger Med et la Ligne à grande vitesse (LGV) liant Tanger à Casablanca, mais aussi de la Cité Mohammed VI Tanger Tech qui se présente comme une ville industrielle moderne, écologique et futuriste contribuant donc à l’amélioration du niveau de la compétitivité du territoire. Elle a ajouté que l’essor du Nord a bénéficié également du grand chantier de la régionalisation avancée adopté par le Maroc, et ce en se basant sur des prérogatives et attribution accordées aux régions dans le cadre de leur rôle dans le développement économique, l’amélioration de l’attractivité du territoire et leur soutien au partenariat parmi les porteurs des projets et des entreprises déjà existantes.


De son côté, M. Xiaojun a fait part de grandes opportunités d’investissement qu’offre la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, permettant d’encourager le Groupe CCCC et sa filiale CRBC d’y renforcer leur présence. Dans ce sens, les membres de la délégation chinoise en visite au Maroc se sont dits impressionnés par les grands projets structurants jouant en faveur de l’amélioration de l’attractivité de cette région tout en montrant leur intérêt de s’implanter.

Rappelons que l’ensemble du Groupe CCCC & CRBC est présent dans le capital de la Société d’aménagement de Tanger Tech (SATT), à hauteur de 35%, aux côtés de BMCE Bank, la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et
l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *