970x250

COP des Villes tenue à Abidjan : Les innovations de la Commune d’Agadir en matière de financement des projets mises en lumière

COP des Villes tenue à Abidjan : Les innovations de la Commune d’Agadir en matière de financement des projets mises en lumière

Les initiatives pionnières et innovations lancées par la Commune d’Agadir en matière de financement des projets ont été mises en lumière lors du congrès de l’AIMF et la première COP des Villes tenue du 28 juin au 1er juillet à Abidjan en présence de près de 500 élus locaux.

Lors de son intervention à cette occasion, Lbachir Benhmad, vice-président du Conseil municipal d’Agadir, a présenté les expériences inédites lancées par la Commune d’Agadir en matière de financement de projets dont celui portant sur la levée de fonds sur le marché des capitaux national en ayant recours à une émission obligataire pour un milliard de dirhams.

En effet, dans le cadre de l’élaboration de solutions alternatives pour répondre aux engagements financiers de la Commune d’Agadir, et afin de faire face à ses obligations dans le cadre du PDU, auquel la Commune contribue à hauteur de 31%, d’une part, et pour financer son plan d’action, d’autre part, la Commune d’Agadir a mandaté le groupement bancaire qui assurera la mission de conseil et d’assistance à la préparation et au placement de l’emprunt obligataire et ce, en application du décret du 20 janvier 2022, régissant les opérations d’emprunts à contracter par les collectivités locales. Les résultats de l’ouverture des plis de l’appel d’offres pour la sélection du groupement bancaire qui accompagnera la collectivité territoriale d’Agadir dans le processus d’obtention d’un emprunt obligataire ont abouti à l’attribution de la mission au groupement bancaire qui comprend à la fois la succursale de la Caisse de dépôt et de gestion «CDG Capital» et la succursale d’Attijariwafa bank «Attijari Finances Corp» et la succursale de la Banque Centrale Populaire «Upline Corporate Finance».

M. Benhmad a également mis l’accent sur l’initiative prise au mois de mars dernier par le Conseil communal d’Agadir en allouant un «budget citoyen participatif» d’un montant total de 15 millions de dirhams, qui sera affecté à la mise en œuvre des projets proposés par la population, en fonction des résultats d’un sondage d’opinion numérique qui sera lancé par la Commune afin de déterminer les besoins réels des citoyens. Cette démarche de proximité est novatrice et elle est la première du genre au sein d’une collectivité locale. Les années à venir le budget citoyen devrait être plus important, et consiste à réaliser en concertation avec les citoyens des projets dans les quartiers sous-équipés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.