Coulisses : Le Pacha sur les fonts baptismaux

Coulisses : Le Pacha sur les fonts baptismaux

Le Pacha sur les fonts baptismaux
Bousculades, le week-end dernier, lors de l’inauguration «technique» du Pacha. Photo révélatrice, prise par un invité qui a eu la surprise d’être bloquée à la porte par un service vigile épaulé par une jeune européenne qui faisait le tri à l’oeil.

Une fédération des restaurateurs élue par le haut
Azzelarab Kettani a été élu à la présidence de la Fédération des restaurants par le sommet, c’est-à-dire par les présidents des associations régionales. Occupée à ses fourneaux, la base n’aura pas eu à se prononcer. Dans le bureau de la fédération, on retrouve Azzelarab Hasnaoui (Brasserie d’Anfa à Casablanca), et entre autres, Mr Rmili, restaurateur à Marrakech, député, consul honoraire de la République du Mali et dernier représentant de la Chaîne des rôtisseurs au Maroc.

Deux départs volontaires au ministère du Tourisme
Le programme départs volontaires concerne aussi le ministère du Tourisme. Pour le moment, dans ce département, les candidats ne se bousculent pas au portillon. La commission chargée des délibérations se réunit tous les jeudis pour statuer, l’administration se réservant le droit d’accepter ou de refuser. Les départs se feront à partir du mois de mars d’après une source du ministère du Tourisme. Pour sa part, la TGR (Trèsorerie générale du Royaume), fait déjà état de deux décaissements pour le compte de deux départs volontaires enregistrés dans ce ministère.

Safi : quand un petit immeuble gâche la vue à un grand hôtel
Tout va bien pour le Farah Safi, passé de quatre à cinq étoiles suite, à un important programme de rénovation. Seul bémol, le CMKD, propriètaire de l’établissement, n’arrive pas à racheter un petit bout de terrain qui lui donnerait l’accès direct à la mer. Le propriètaire dudit terrain ne cesse de monter les enchères. Pour corser l’addition, il vient d’ériger un petit immeuble qui gène la vue de la mer à partir d’une bonne partie des chambres de l’hôtel. A suivre…

Echos des restructurations à l’ONMT
Engagé qu’il est dans la «restructuration», l’Office national marocain du tourisme ne recrute plus que des «chargés de mission». C’est ainsi que Mouna Benmillah, ex-cadre à Coca-Cola vient d’être nommée chargée de mission. La nouvelle recrue ainsi que deux jeunes profils, diplômés de grande école, évoluent dans un rayon trop rapproché de celui de Jamal Kilito, directeur des marchés de l’ONMT. Quant à Fedouane Nejjari, anciennement chargée de l’événémentiel à Alcatel, sa candidature n’aurait pas été validée. Autre département à la recherche de l’oiseau rare, le poste de la direction marketing. Le titulaire de ce poste, qui devait rejoindre l’ONMT, depuis le 1er février n’a pas donné signe de vie. A suivre…

Agadir : le CRT met en demeure le cabinet chargé du PDR
Le Conseil régional du tourisme vient de mettre en demeure le cabinet chargé de l’étude du PDR (programme de développement régional) de la ville. Si aucun arrangement n’est trouvé, le contrat liant les deux entités, pourraît être résilié. Et avec lui sûrement, les 4,5 millions de dirhams qu’il reste à décaisser.

Le CRT de Casa cible le marché français
Dans le cadre de sa stratégie de promotion visant à positionner la ville de Casablanca comme destination de Congrès, de séminaires, de conférence et d’incentives, le Conseil régional du tourisme de Casablanca, en partenariat avec l’Office national marocain du tourisme et Royal Air Maroc France, a organisé un voyage d’étude destiné aux décideurs Français (Paris) dans le monde des congrès et des séminaires ainsi qu’aux journalistes spécialisés.Cette manifestation, qui s’est tenue du 4 au 6 février, a vu la participation d‘importantes agences de communication, de voyages de congrès et de journalistes , ainsi que la plupart des responsables casablancais du monde des voyages, de l hôtellerie, de la restauration et du transport touristique. Nous y reviendrons.

La Tour Hassan inaugure son nouveau night-club
Depuis le 3 fèvrier 2005, la discothéque de la Tour Hassan à Rabat s’appelle «Le Caméléon». Le staff de l’établissement propose un concept nouveau qui n’a jamais été encore fait dans la capitale du Royaume. Un programme des soirées en live animé par des groupes musicaux de renommée internationale sera maintenu tout au long de l’année. Le groupe canadien Exit.t qui vient tout droit d’Atlantic City sur la côte Est des USA sera le premier à chauffer l’espace du Caméléon . Une pléiade de gens «people» ont marqué l’événement. Entre autres, le comédien Mouss Diouf, quelques représentants de la star Ac et la chanteuse Alexandra Berthet.

Voyages Schwartz ouvre un Business Center à Casablanca
Représentant d’Americain Travel Representative, Voyages Schwartz vient d’ouvrir un Business Development Center à Casablanca, en plein coeur de Mâarif. Ce centre d’affaires est dédié aux comptes corporate, aux incentives, à la billetterie et aux voyages à thèmes. Voyages Schwartz, créée en 1936, est l’une des plus anciennes agences de voyages du Maroc.

Atlas Hotel prend les clés de l’hôtel Oujda
L’hôtel ONMT à Oujda est officiellement devenu un Atlas Hotel depuis le 8 fèvrier. Les clés de l’établissement ont été remis par Abbès Azzouzi à Kamal Bensouda, directeur Général de la Sotoram.

Echos des «Sons et Lumières» à Marrakech
Tout est au beau fixe aux Sons et Lumières, indique Kamal Bensouda. Le DG de la Sotoram précise, en outre, qu’il est nommé depuis deux mois, président à la tête de cette entreprise. La restructuration engagée actuellement a pour but ultime la baisse des prix, ceux proposés aux Marrakchis l’année dernière s’étant avérés hors de la portée du citoyen moyen. A suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *