Coulisses : Yann Gillet nommé Directeur général adjoint de Hyatt Regency Casablanca

Coulisses : Yann Gillet nommé Directeur général adjoint de Hyatt Regency Casablanca

Yann Gillet nommé Directeur général adjoint de Hyatt Regency Casablanca
A 35 ans, Yann Gillet a déjà plus de 10 ans d’expérience dans le domaine hôtelier. Directeur financier de l’établissement depuis 2002, il accéde aujourd’hui au poste de Directeur général adjoint de l’établissement.
Un poste qu’il doit à son expérience et à son cursus académique. Après un Master en administration hôtelière, complété par un DESS Finances-Administration des entre p r i s e s , Yann Gillet rejoint Hyatt international où il fait ses armes de 1994 à 1999 gravissant les échelons à travers les différentes fonctions de l’entreprise jusqu’au poste de Chef Comptable du Hyatt Regency Paris Charles de Gaulle. Il intègre ensuite de 1999 à 2002 la chaîne internationale Radisson SAS,à Cannes Monfleury, à Bruxelles et enfin à Pékin où il renforce son parcours dans les fonctions de contrôle de gestion et d’administration financière.
Il revient au sein de Hyatt International en 2002 à la Direction financière du Hyatt Regency Casablanca. Aujourd’hui, sa forte personnalité et ses compétences managériales le conduisent vers plus de responsabilités au poste de Directeur général adjoint.

L’enseigne Movenpick sur les Farah à la mi-mars
De source bien informée, les hôtels Farah porteront à partir du 15 mars prochain l’enseigne de Movenpick, dont les dirigeants étaient à Casablanca le 17 février 2005. Les contrats de gestion sont en cours de signature entre les responsables du groupe helvétique et le CMKD.

La commission marketing de la Fédération du tourisme pense bien aux dépenses
La dernière étude présentée par le président de la Commission marketing de la Fédération du tourisme, en l’occurence Az-Eddine Skalli de S’Tours, donne l’exemple par son coût parfaitement bien maîtrisé.
Le cabinet LMC Marketing n’aurait en effet empoché que 12 000 dirhams pour boucler son enquête. Quand on sait que la Fédération du Tourisme ne dispose en tout et pour tout que de 600 000 dirhams, il s’agit forcément d’une bonne nouvelle.

Réouverture du Farah Rabat
Après un programme de rénovation bouclé dans les normes, l’hôtel Farah de Rabat reprend sa place auprès des grands noms de l’hôtellerie à Rabat.
Une occasion que Fatima Tahir, directrice de l’établissement, l’une des rares femmes marocaines à occuper ce poste, entend marquer d’une pierre blanche en accueillant ce samedi 26 fèvrier 2005, le congrès de l’Union des écrivains.

Les petits ratés du BIT Milan
La délégation marocaine qui a participé au salon milanais est rentrée avec un maigre butin de guerre.
Certains thèmes ont peu convaincu. De l’avis des professionnels, la focalisation de la promotion institutionnelle sur «la transe» et « l’envoûtement » est assez discutable.
Comme lors de l’avant-dernière édition, l’on est encore resté largement focalisé sur les cinq sens, à l’image d’une représentation où l’on voit l’oeil, la bouche, etc. Si le Stand du Maroc était imposant par rapport à certains pays d’Afrique (toute proportion étant par ailleurs égale), il n’en demeure pas moins que le stand national péchait par son manque de visibilité.

Driss Laraki nommé Directeur Général de Atlas On Line
Driss Laraki vient d’être nommé Directeur général de Atlas On Line, filiale du Groupe Royal Air Maroc, développant une expertise complète des métiers liés à l’aérien et au voyage.
Driss Laraki, a débuté sa carrière au sein de Royal Air Maroc (de 1984 à 1990) à la Direction technique en tant que responsable de la maintenance avions et informatisation du système de maintenance. Il a ensuite intégré la société DLI Pêche en tant que Directeur Général. (1991-1996).
De 1997 à 2004, il était en charge de la Direction générale de DLI Connectom , Provider de solutions Internet et Télécom. Driss Laraki est titulaire d’un « Mechanical and Aerospace Engineering degree avec un Minor en Computer Science » de Columbia University (New York).

Le ministre du Tourisme en prospection en France
En tournée en France, le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, M. Adil Douiri, a invité les grandes entreprises touristiques françaises à renforcer leur présence au Maroc.
La délégation marocaine qui comprenait quelques représentants du secteur a eu des entretiens avec les dirigeants d’Accor, de Club Med, de Fram, de Louvre Hôtels, Pierre et Vacances, Lucien Barrière, Lagrange Vacances, Grevin et Cie et Odalys Vacances, en présence du ministre délégué français au Tourisme, M. Léon Bertrand.
La rencontre a été également l’occasion pour M. Douiri de présenter les opportunités d’investissements dans le Royaume dans le cadre de la vision 2010.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *