EconomieUne

Coup d’envoi du service Taechir externalisé par CFCA

© D.R

Un guichet unique ouvert dans les locaux du pôle financier

Il est désormais officiellement opérationnel. Le service Taechir externalisé a été inauguré, lundi 25 septembre, à Casablanca renforçant ainsi le positionnement de Casablanca Finance City en tant que hub économique et financier de l’Afrique. Grâce à «Taechir», le recrutement des expatriés sera désormais simplifié pour les entreprises labellisées CFC. Il se veut un mécanisme d’accompagnement dans la création des entités juridiques, l’octroi de visa, de permis de travail et de titre de séjour. Le but étant de faciliter l’installation des investisseurs étrangers au Maroc. Pour activer ce service, une convention a été ratifiée entre le ministère de l’emploi et de l’insertion professionnelle et Casablanca Finance City Authority (CFCA).

Cette signature officialise le partenariat entre les deux institutions qui aspirent  à l’amélioration du climat des affaires au Maroc et au renforcement de la compétitivité économique du pays. «Le lancement de Taechir a pour ambition d’améliorer l’offre de services mise à la disposition des sociétés multinationales et qui tendent à développer leurs activités via la place financière de Casablanca», apprend-on conjointement de Mohamed Yatim, ministre de l’emploi et de l’insertion professionnelle, et Saïd Ibrahimi directeur général de CFCA.  Taechir dédié à l’écosystème CFC consacre l’attention accordée par ce pôle financier au Doing Business, notamment à travers l’adaptation de solutions concrètes aux besoins opérationnels de sa communauté . «La mise en place du guichet Taechir au sein de CFC s’inscrit dans la continuité de nos efforts à offrir des services de grande qualité à notre communauté d’entreprises. Ce nouveau guichet d’accueil, premier maillon du guichet unique CFC, vient ainsi compléter la panoplie d’incitations et de mesures d’accompagnement proposées, en offrant un service simplifié et dédié à la communauté des membres», précise le directeur général de CFCA. En effet, une infrastructure physique est installée dans les locaux du CFCA. Il s’agit d’un point d’entrée unique pour l’ensemble des démarches relatives aux autorisations de travail pour les salariés étrangers. 

A cet égard, le traitement des demandes d’autorisation  se fera dans un délai maîtrisé ne dépassant pas les 48 heures.

Le guichet promet par ailleurs de nombreux avantages, notamment la possibilité offerte aux entreprises de suivre le traitement et récupérer les contrats visés dudit guichet. Tel que stipulé dans le partenariat scellé entre le ministère de l’emploi et de l’insertion professionnelle et CFCA, Taechir garantit également l’extension de la durée de l’autorisation de travail à 5 ans. «Cela représente un gain d’efficience considérable pour nos membres. C’est l’ensemble de l’écosystème CFC qui se trouve aujourd’hui enrichi par ce partenariat tant la fluidité des personnes fait figure de rouage essentiel dans la vie de l’entreprise», conclut M. Ibrahimi. Après Casablanca, le guichet Taechir sera ouvert dans d’autres pôles économiques du Maroc, à savoir  Tanger, Marrakech et Agadir couvrant le besoin de la communauté CFC qui compte aujourd’hui près de 130 entreprises constituées d’institutions financières, services professionnels, holdings et sièges africains de multinationales.

Articles similaires

ActualitéUne

Aéroports du Maroc : un record de plus de 15 millions de passagers accueillis à fin juin

Les Aéroports du Maroc ont enregistré un nouveau record de 15.104.579 passagers...

SociétéUne

Un taux de réussite de 79,4% pour les deux sessions

Pour les deux sessions du baccalauréat, le taux de réussite s’élève à...

EconomieUne

Riva Industries décroche la conformité aux normes marocaines

Le processus de certification a été déroulé par L’Imanor dans le cadre...

Economie

The Ranch propose une expérience d’hébergement innovante

À seulement 30 minutes de la ville ocre, The Ranch se dévoile...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus