Course à la présidence de la CNT : Duel entre Jalil Benabbés-Taarji et Hamid Bentahar

Course à la présidence de la CNT : Duel entre Jalil Benabbés-Taarji et Hamid Bentahar

Deux binômes se présentent aux prochaines élections de la Confédération

Comme prévu, les candidatures à la présidence de la Confédération nationale du tourisme (CNT) viennent d’être officiellement connues en ce début d’été. Prévues le 17 juillet, les élections s’annoncent chaudes avec la présentation des deux candidats des plus connus de leurs pairs, en l’occurrence Jalil Benabbés-Taarji et Hamid Bentahar, qui seront en lice pour la présidence. Ayant pu se faire un nom dans le monde du tourisme et développé une longue expérience dans leurs métiers respectifs, les deux prétendants sont très motivés de remporter ces élections.

M. Benabbés-Taarj se présente ainsi à la course de ces présidentielles en binôme avec Aziz Chérif-Alami, lui-même chef d’entreprises et connu dans la profession. Leur objectif est «de reconstruire une structure professionnelle plus représentative, forte, légitime et crédible, qui dispose des moyens humains et financiers nécessaires pour participer activement et efficacement au pilotage stratégique et opérationnel du secteur, et ce, en étroite collaboration et en parfaite intelligence avec les pouvoirs publics, à l’échelle nationale comme à l’échelle régionale et locale», indique ce binôme dans un communiqué émis à la suite de l’annonce officielle de sa candidature à la présidence de la CNT.

Bâtir une nouvelle gouvernance est, aujourd’hui plus que jamais, la condition préalable pour se projeter, selon MM. Benabbés-Taarji et Chérif-Alami, vers l’avenir avec confiance et sérénité et, partant, relever et rénover l’image passablement ternie de ce secteur économique stratégique. «Notre binôme candidat, bâti sur la complémentarité de nos profils, bi-générationnel par choix, et additionnant nos expériences professionnelles, appelle toutes les entreprises touristiques, tous métiers et tous territoires confondus, à se mobiliser pour participer collectivement et avec conviction à cette refondation», soulignent les deux prétendants à la présidence et vice-présidence de la CNT.

De son côté, M. Bentahar est accompagné dans sa course à la présidence de la CNT par Hicham Mhammedi Alaoui, opérant dans le secteur du voyage et cofondateur de «Expérience Morocco». A l’instar de l’autre binôme adverse, ils viennent de faire part, à travers un communiqué, de leur objectif pour accompagner le secteur du tourisme dans cette période cruciale et de mettre en place tous les outils nécessaires afin de représenter et de défendre la profession pour que chacun puisse amorcer la relance et reprendre une activité viable et pérenne. «Ensemble, nous serons plus forts pour défendre nos intérêts et nos entreprises, pour faire rayonner les splendeurs de notre pays et de nos régions. Avec détermination, nous devrons créer un élan, rassembler et mobiliser l’ensemble des communautés des acteurs de notre industrie pour une relance durable et audacieuse. Une industrie diversifiée et compétitive, portée par un tissu d’entreprises créatives et résilientes», souligne M. Bentahar. Qui des deux binômes succèdera à Abdellatif Kabbaj et Fouzi Zemrani ? Verdict le 17 juillet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *