Covid a «grippé» la bancarisation

Covid a «grippé»  la bancarisation

La détention des comptes bancaires a évolué d’un petit 1% en 2020

Les hommes restent toujours majoritaires dans la clientèle du secteur bancaire. Dans ce sens, 37% ayant au moins un compte bancaire sont des femmes contre 63% pour les hommes, soit la même structure qu’en 2019.

La crise et le confinement étant passés par là, la bancarisation accuse le coup. En effet, la banque centrale annonce une progression de l’ouverture des comptes bancaires moins importante en 2020. C’est ce qui ressort d’un nouveau tableau de bord (TdB) sur les «statistiques des comptes bancaires». Il s’agit d’une nouvelle initiative de Bank Al-Maghrib qui enrichit ses publications statistiques par la diffusion de ce document. En plus des informations détaillées sur les comptes bancaires (type de compte, nature…), le TdB fournit plusieurs ventilations sur la population bancarisée (âge, genre, nombre de personnes ayant ouvert un compte pour la première fois…) et sur l’indicateur de suivi de la bancarisation au Maroc: «taux de détention des comptes bancaires ». Dans le détail, près de 30 millions de comptes ouverts ont été identifiés au niveau de la centrale des comptes bancaires, en hausse de 5,2% par rapport à 2019. Une baisse plutôt significative a été enregistrée en termes d’ouvertures. Ainsi, les responsables ont recensé 2.059.303 nouveaux comptes ouverts en 2020 contre près de 2.671.160 en 2019. Plus loin encore, près de 17 millions de personnes détiennent au moins un compte bancaire, en hausse de 4,5%. Selon BAM, la majeure partie des comptes est détenue par des personnes physiques (PP) avec un taux de 96% alors que les personnes morales (PM) ne représentent que 4% du total.

Les plus âgés plus bancarisés !

L’un des facteurs importants concerne les tranches d’âge dans les dernières statistiques de la banque centrale. Curieusement, les plus âgés sont les plus bancarisés. Ainsi, la tranche d’âge « 60 ans et plus » occupe le premier rang (2 millions de personnes) suivie, de «31 à35 ans» et «36 à 40 ans» (chacune 1,9 million). Plus de la moitié (52%) détiennent un seul compte, 27% deux comptes et 18% trois comptes. Par ailleurs, les hommes restent toujours majoritaires dans la clientèle du secteur bancaire. Dans ce sens, 37% ayant au moins un compte bancaire sont des femmes contre 63% pour les hommes, soit la même structure qu’en 2019. Selon le tableau de bord de la banque centrale, 543.057 PP ont ouvert leur premier compte bancaire en 2020 contre 760.310 en 2019. Parmi les nouveaux clients, 44% sont des femmes, 25% sont âgées entre 21 et 25 ans, 15% entre 19-20 ans et 13% entre 26 et 30 ans.

Les nouveaux comptes ouverts sont détenus à 95% par des Marocains résidant au Maroc alors que 3,3% ont été ouverts par des MRE. Il faut préciser que près de 1,9 million de comptes n’ont pas été mouvementés depuis au moins une année alors que 0,3% des comptes (93.432) sont libellés en devises étrangères dont 82,5% en euro. Aussi, 63% des comptes ouverts sont des comptes chèques (18,9 millions) et 30% sont des comptes sur carnets (9 millions). A noter enfin que malgré la baisse des comptes ouverts, le taux de détention des comptes bancaires a connu une progression atteignant 53% au lieu de 52% en 2019, suite à une augmentation de 1,14 million à 14,14 millions des PP ayant au moins un compte bancaire, et de 0,4 million à 26,6 millions de la population adulte âgée de 15 ans et plus.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *