Crédit Agricole du Maroc : 86 MMDH de crédits distribués à fin mars

Crédit Agricole du Maroc : 86 MMDH de crédits distribués à fin mars

Le Groupe réalise une bonne performance financière au 1er trimestre

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc poursuit son soutien au monde rural et à la population vulnérable, notamment en ce contexte particulier. Cet engagement se concrétise par une hausse soutenue du crédit bancaire. Le groupe a distribué au titre des trois premiers mois de l’année 86 milliards de dirhams de crédit. Un encours en hausse de 7%. C’est ce que l’on peut relever d’une récente communication financière du Groupe dressant le bilan des réalisations trimestrielles. Il ressort que le Groupe a atteint une bonne performance financière durant les trois premiers mois de l’année et ce malgré les aléas de la crise sanitaire. Le produit net bancaire du groupe ressort en hausse de 14% par rapport à la même période de l’année passée pour se situer autour de 842 millions de dirhams à fin mars. Une amélioration qui intervient à la faveur de l’augmentation de la marge d’intérêts et des commissions.

Le premier trimestre a été marqué, en effet, par une conjoncture particulière liée au déclenchement de la pandémie du Covid-19 au niveau national début mars. Une situation qui a engendré une forte mobilisation de toutes les forces vives du pays qui se sont inscrites dans un élan de solidarité sans précédent. Crédit agricole du Maroc n’a pas manqué à l’appel. Le Groupe et l’ensemble de ses composantes se sont inscrits dans cette dynamique à travers de nombreuses contributions au Fonds de gestion de la pandémie.
La Banque a dans ce sens participé à hauteur de 200 millions de dirhams au Fonds spécial mis en œuvre sur Instructions royales. Une contribution qui équivaut à 50% du bénéficie annuel social 2019. Les collaborations du Groupe, tous grades et fonctions confondus, y ont également participé à travers une contribution individuelle et volontaire portant sur 15 millions de dirhams sans oublier la distribution des aides financières de l’État auprès des personnes impactées par la crise. Ces actions se sont reflétées sur les comptes du groupe.

Si l’on tient ces éléments en compte, le résultat net part du Groupe (RNPG) s’est établi au premier trimestre à 28 millions de dirhams. «Hors impact de la contribution de la Banque au fonds de soutien Covid-19 pour la gestion de la pandémie, qui s’élève à 200 millions de dirhams, et une couverture de prévoyance des risques, le RNPG est en progression de 11%, à 186 millions de dirhams à fin mars 2020, contre 168 millions de dirhams une année auparavant», peut-on relever de Crédit Agricole du Maroc. Le Groupe assure également avoir réalisé un résultat net social de 67 millions de dirhams. Ce chiffre change si l’on exclut l’impact de de la contribution au fonds de soutien Covid-19.

Ainsi, le résultat net social ressort à 98 millions de dirhams, en hausse de 5%. Pour ce qui est de la couverture des risques, le Groupe indique avoir renforcé ses provisions pour risques généraux de 100 millions de dirhams, les portant à fin mars à 1,1 milliard de dirhams, ce qui représente 1,5% de l’encours sain des crédits à la clientèle. En termes de créance, leur taux de couverture ressort à 71,3% au premier trimestre. L’exercice trimestriel de Crédit Agricole du Maroc se distingue par ailleurs par une hausse de 4% de l’épargne mobilisée qui a atteint à fin mars les 83 milliards de dirhams. Cette hausse est attribuée selon Crédit Agricole du Maroc à l’augmentation de 7% des comptes à vue créditeurs.

L’exercice trimestriel de Crédit Agricole du Maroc se distingue par ailleurs par une hausse de 4% de l’épargne mobilisée qui a atteint à fin mars les 83 milliards de dirhams. Cette hausse est attribuée selon Crédit Agricole du Maroc à l’augmentation de 7% des comptes à vue créditeurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *