Crédits bancaires aux ménages : le consommateur en hausse, l’immobilier en baisse

Crédits bancaires aux ménages : le consommateur en hausse, l’immobilier en baisse

Les engagements des ménages en 2019 s’inscrivent en décélération par rapport au niveau atteint une année auparavant.

Ainsi, les emprunts contractés auprès des sociétés financières ont augmenté de 20,4 milliards de dirhams contre 22,3 milliards de dirhams une année plus tôt. Bank Al Maghrib observe dans ce sens un net accroissement des crédits à la consommation. Ils se sont accrus de 6,7 milliards de dirhams contre 5,6 milliards de dirhams en 2018.

En parallèle, les crédits à l’habitat ont affiché un ralentissement marquant ainsi une progression de 8,6 milliards de dirhams après une hausse de 10,8 milliards de dirhams une année auparavant.

Par ailleurs, les avoirs financiers des ménages, hors crédits et actions, se sont améliorés de 62,9 milliards de dirhams en 2019 après 59,4 milliards dirhams l’année passée. “Cette évolution traduit essentiellement un accroissement de 32,3 milliards de leurs dépôts contre 25,9 milliards en 2018, avec en particulier un rebond de ceux à terme”, peut-on relever du Rapport annuel de Bank Al Maghrib. Et de conclure que “ les détentions en titres d’OPCVM ont progressé, quant à elles, de 1,2 milliard, soit la même hausse qu’une année auparavant”.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *