Crédits bancaires : Une hausse de 2,9% observée à fin août

Crédits bancaires : Une hausse de 2,9% observée à fin août

Leur encours avoisine les 964 milliards de dirhams

Bank Al-Maghrib trace l’évolution du crédit bancaire à fin août. La tendance relevée fait ressortir une hausse annuelle de 2,9% des prêts accordés au titre des huit premiers mois de l’année. L’encours global a ainsi atteint les 963,9 milliards de dirhams, en consolidation de 27,58 milliards de dirhams en glissement annuel. 842 milliards de dirhams de cet encours sont attribués aux agents non financiers dont 453 milliards de dirhams pour les entreprises non financières et 122 milliards de dirhams pour les agents financiers. S’agissant des crédits alloués aux entreprises non financières privées, la banque centrale souligne dans son tableau de bord «crédits- dépôts bancaires» une augmentation de 2,4% comparé à la même période de l’année précédente. Leur encours a ainsi atteint à fin août les 402 milliards de dirhams contre 51 milliards de dirhams de crédits accordés aux entreprises publiques.

L’évolution des prêts des entreprises non financières privées recouvre une hausse de 8,2% des facilités de trésorerie conjuguée à des baisses aussi bien des prêts immobiliers que ceux à l’équipement. Se référant aux données fournies par le tableau de bord de la banque centrale, les prêts immobiliers ont atteint au huitième mois de l’année un encours de l’ordre de 51 milliards de dirhams, en contraction de 5,5% par rapport à la même période de l’année précédente. Les crédits à l’équipement marquent pour leur part un repli de 4,3% atteignant en août des prêts de l’ordre de 101 milliards de dirhams. Pour ce qui est des crédits contractés par les ménages, la banque centrale observe dans son tableau de bord une évolution positive de 5,4%, soit un encours estimé à 363 milliards de dirhams. Cette hausse annuelle se traduit essentiellement par la hausse des prêts à l’habitat.

Ils se sont ainsi appréciés de 6,2% pour atteindre les 230 milliards de dirhams dont 15 milliards de dirhams accordés dans le cadre de la Mourabaha immobilière (+54,9%). Les crédits à la consommation ont vu leur encours progresser de 1,5% pour atteindre les 55 milliards de dirhams. La banque centrale revient dans sa publication sur les conditions d’octroi de crédits au profit des ménages au deuxième trimestre. On note dans ce sens un assouplissement aussi bien pour les prêts à l’habitat que pour ceux de la consommation. En ce qui concerne la demande, Bank Al-Maghrib fait ressortir une augmentation pour les prêts à la consommation au moment où la demande pour les crédits à l’habitat a stagné. En ce qui concerne les taux appliqués aux nouveaux cré- dits alloués aux ménages, la banque centrale relève une baisse de 7 points de base revenant ainsi à 4,26% pour les crédits à l’habitat au moment où les taux appliqués pour les crédits à la consommation ont progressé de 14 points de base pour atteindre les 6,64% au deuxième quart de l’année.

Quant aux dépôts bancaires, ils ont enregistré à fin août une hausse de 7,2% s’établissant ainsi à 1.030,8 milliards de dirhams. Les dépôts des ménages ont atteint sur ladite période les 772,6 milliards de dirhams, en hausse annuelle de 4,6% dont 186 milliards de dirhams détenus par les Marocains du Monde. Bank Al-Maghrib relève également une hausse de 10,9% des dépôts des entreprises privées atteignant ainsi les 155,5 milliards de dirhams à fin août.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *