Dakhla abritera en mai 2022 la Conférence internationale de la micro-irrigation

Dakhla abritera en mai 2022 la Conférence internationale de la micro-irrigation

Un rendez-vous planétaire pour le développement durable

De par sa stratégie clairvoyante, le Maroc peut servir de modèle dans la gestion de l’eau et l’irrigation durable. Une confirmation faite par Ragab Ragab, président de la Commission internationale de l’irrigation et du drainage (CIID), en marge de son 72ème Conseil exécutif international qui s’est tenu en parallèle à la 5ème Conférence régionale africaine sur l’irrigation et le drainage dont les travaux se poursuivent jusqu’au 30 novembre à Marrakech. «Le Royaume, qui a adopté une vision prospective visant à ériger 170 barrages d’ici 2030 et à atteindre une capacité de stockage de 30 milliards de m3 d’eaux pluviales, a considérablement développé l’utilisation des ressources en eau non conventionnelles, telles que la réutilisation des eaux usées traitées et le dessalement de l’eau de mer », a-t-il souligné.

La tenue du 72ème Conseil exécutif international de la CIID a également été une occasion pour définir le lieu de la prochaine Conférence internationale de la micro-irrigation. L’événement aura ainsi lieu en mai 2022 à Dakhla.
«Le choix a été porté naturellement sur la ville de Dakhla pour abriter cet événement planétaire en raison des projets qui sont mis en œuvre dans cette partie du territoire national dans le domaine de l’irrigation durable, notamment le projet de dessalement de l’eau de mer pour irriguer 5.000 hectares de terres agricoles», a expliqué Aziz Fertahi, président de l’Association nationale des améliorations foncières, de l’irrigation, du drainage et de l’environnement (ANAFIDE).
M. Fertahi, qui est également président du Comité marocain au sein de la CIID, a indiqué à cette occasion l’importance du projet de la station de dessalement dans la région, qui produira 100.000 m3 par jour, soit près de 36 millions de m3 par an, et créer plus de 10.000 emplois. Tenu par la CIID en collaboration avec le Comité national marocain de la CIID, le 72e Conseil exécutif du CIID se déroule en marge de la 5ème Conférence régionale africaine sur l’irrigation et le drainage (24 au 30 novembre dans la cité ocre).

Cet évènement scientifique est organisé par l’Association nationale des améliorations foncières, de l’irrigation, du drainage et de l’environnement, en partenariat avec la CIID et le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. «La Conférence de Marrakech constitue une occasion pour mettre en lumière l’intérêt de la durabilité dans la gestion de l’eau et l’optimisation des ressources hydrauliques dédiées à l’irrigation et à l’agriculture, valoriser l’expérience marocaine en agriculture irriguée avec le réseau scientifique et technique national et international de la CIID, et développer les échanges de coopération Sud-Sud pour un développement durable en Afrique», peut-on conclure des organisateurs de cet événement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *