«Dakhla Business Challenge» récompense des jeunes porteurs de projets

«Dakhla Business Challenge» récompense des jeunes porteurs de projets

Le programme phare d’entrepreneuriat de la Fondation Phosboucraâ est à sa deuxième édition

Des jeunes porteurs de projets issus de la région de Dakhla-Oued-Eddahab ont été primés, vendredi soir, lors de la cérémonie de clôture de la 2ème édition de Dakhla Business Challenge, un programme phare d’entrepreneuriat initié par la Fondation Phosboucraâ.

Organisée par le centre de formation Dakhla Learning Center (DLC) relevant de la Fondation «Phosboucrâa», dédié à la qualification des compétences, cette manifestation a été l’occasion pour les 13 entrepreneurs (5 femmes et 8 hommes) déjà sélectionnés parmi 30 projets concurrents, de présenter leurs projets devant un jury spécialisé qui a pour mission de désigner les meilleurs projets.

Au total, 11 projets économiques couvrant différents secteurs, à savoir la valorisation des produits de la mer, l’agroalimentaire, l’artisanat, le tourisme et les services entre autres ont été exposés et soumis à l’évaluation du jury.
Ainsi, Moukrim Hind a décroché le premier prix pour son projet «Pêche Lab» qui consiste à mettre en place un laboratoire d’analyse qui vise essentiellement les produits de mer. Le projet va se lancer en premier lieu avec des analyses physico-chimiques des produits puis aboutira à moyen terme aux analyses microbiologiques.
Le deuxième prix est revenu à Hammana Mohamed Ahmed pour son projet «Rio Viages» portant sur la construction d’un site d’hébergement touristique selon les traditions sahraouies, tandis que Tachibt Rabab a remporté le troisième prix pour le projet «Shaba Beauté» qui vise à produire et commercialiser des produits cosmétiques bio (parfums et crèmes) à base de recettes naturelles locales.

S’exprimant à cette occasion, la directrice de Dakhla Learning Center, Saloua M’Hadi, a indiqué que Dakhla Business Challenge est une compétition de haut niveau qui a su gagner la confiance des experts de l’entrepreneuriat et elle est en voie de devenir un rendez-vous incontournable pour la dynamisation économique au niveau de la région.

Mme M’Hadi a, dans ce sens, fait observer que la qualité des entrepreneurs candidats souligne la singularité du programme entrepreneuriat du DLC qui offre un accompagnement personnalisé et une formation intense et adaptée aux jeunes de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *