970x250

Dakhla : Un Plan climat territorial dans le pipe

Dakhla : Un Plan climat territorial dans le pipe

Il fixera les objectifs du territoire et définira un programme d’actions pour les atteindre

La région de Dakhla sera dotée d’un Plan climat territorial (PCT) conformément aux orientations nationales inscrites dans l’engagement stratégique du Royaume en matière d’adaptation et d’atténuation.

Conscient de l’ampleur du phénomène du changement climatique sur l’ensemble du territoire, et de ses impacts sur le développement socio-économique du Royaume du Maroc, le gouvernement marocain s’est très vite engagé dans une démarche volontariste et responsable de lutte contre les effets du changement climatique, en accordant un intérêt particulier à la planification de l’action climatique aux niveaux national et territorial.
A cet égard, le PCT a permis au pays de tracer progressivement les contours de son développement sobre en carbone et résilient au climat, et de faire adhérer toutes les parties prenantes nationales aux principaux chantiers climatiques du Royaume.
Vu l’intérêt particulier qu’accorde le Maroc à l’adaptation au changement climatique, un Plan national stratégique a été élaboré en vue de soutenir les décideurs politiques et les parties prenantes à tous les niveaux (national et territorial) pour accroître la résilience des écosystèmes naturels et des secteurs sociaux et économiques face aux impacts du changement climatique.
Dans le cadre de la déclinaison territoriale de la politique climatique et de la régionalisation avancée, le Maroc a opté pour la promotion d’une dynamique territoriale de lutte contre le changement climatique, en dotant, d’ores et déjà, neuf régions de leurs PCT, les régions concernées sont : Marrakech-Safi, Souss-Massa, Casablanca-Settat, Beni Mellal-Khenifra, Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun, l’Oriental, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Drâa-Tafilalet.
Ces Plans climat territoriaux constituent des outils de planification et de mise en œuvre de diverses mesures d’adaptation et d’atténuation qui sont en adéquation avec les spécificités locales. Dans cette optique, la présente étude vise à faire bénéficier la Région Dakhla-Oued Eddahab de cette dynamique territoriale en établissant son propre PCT.
En effet, ce PCT de la ville de Dakhla fixera les objectifs du territoire et définira un programme d’actions pour les atteindre à travers notamment : les mesures d’atténuation visant à limiter l’impact du territoire sur le climat, en réduisant les émissions des gaz à effet de serre, les actions d’adaptation visant à réduire la vulnérabilité du territoire dans un contexte où les impacts du changement climatique ne pourront plus être intégralement évités, même avec d’importants efforts d’atténuation.
Il s’agira de façon spécifique: d’identifier les impacts prévisibles du changement climatique pouvant se produire à l’échelle de la région sur les populations, les ressources naturelles et les activités socio-économiques, d’appréhender comment le changement climatique est d’ores et déjà pris en considération par les acteurs de la région cible, d’identifier les besoins d’adaptation et d’atténuation ressentis par les populations mais non satisfaits faute de ressources, et d’élaborer un portefeuille de projets sectoriels prioritaires d’adaptation et d’atténuation, y compris des projets pilotes de démonstration.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.