Dans le cadre d’un programme de réhabilitation de la ville : Près de 450 millions DH pour relifter Chefchaouen

Dans le cadre d’un programme de réhabilitation de la ville : Près de 450 millions DH pour relifter Chefchaouen

Durement touchée par la crise économique liée à la Covid-19, la perle bleue bénéficiera de plusieurs projets lui permettant d’améliorer son attractivité touristique et réussir la reprise d’après-pandémie.

Très attendus par les Chefchaounis, dont l’économie locale dépend essentiellement du tourisme, ces projets prévoient d’offrir à Chefchaouen un nouveau visage grâce à la création de nouvelles infrastructures ou l’entretien de celles déjà existantes, et ce dans le cadre de l’ambitieux programme de réhabilitation de la ville. D’un investissement global de près de 450 millions de dirhams, ce programme vise à contribuer à l’embellissement et au rayonnement de Chefchaouen comme une des destinations de choix aussi bien pour les touristes nationaux qu’internationaux, tout en préservant son aspect andalou et marocain qui la distingue. Les initiateurs de ce projet veulent faire de la ville une niche à forte valeur ajoutée pouvant rivaliser avec les destinations touristiques de renommée nationale et internationale. D’autant plus que la perle bleue continue, grâce à son architecture traditionnelle, sa couleur bleue typique ainsi que ses multiples paysages naturels, de recevoir des distinctions et des prix par des organismes et de la presse spécialisés dans le tourisme.

Voiries, espaces verts, parkings…

Ce programme s’articule autour de 14 axes, dont celui visant la réhabilitation et l’entretien des espaces verts et des sites naturels de Chefchaouen. Ce qui permet de renforcer le rayonnement international de la ville comme havre de quiétude et de beauté pour ses visiteurs. Ce projet prévoit aussi la réhabilitation des voiries et des espaces publics ainsi que la rénovation et l’entretien du réseau d’éclairage public sur le territoire urbain. Il vient à point nommé pour certains quartiers de la ville, qui souffrent de l’insuffisance en matière d’éclairage suscitant ainsi un sentiment d’insécurité et de l’inquiétude pour les riverains à la tombée de la nuit. Il permet la réhabilitation et la mise en état des places publiques et du mur du cimetière de Moulay Ali Ben Rachid, dont l’état de dégradation et d’abandon continue de soulever l’indignation des Chefchaounais. Il s’agit également de la création de parkings souterrains modernes et de passages pour piétons dans l’ancienne médina, qui regorge d’importants sites touristiques et historiques (la célèbre place Outa Hammam, la casbah avec ses luxuriants jardins,…) les plus visités de la ville.

Nouveaux partenaires

Vu son grand apport pour l’embellissement et l’attractivité touristique de la destination, le programme de réhabilitation a été au centre des débats de l’une des premières réunions entre les responsables et les autorités, à l’issue des élections communales du 8 septembre. Ils ont tenu à exprimer leur engagement à mobiliser leurs efforts en vue de concrétiser les objectifs tracés par ce programme, qui est en phase de recherche de l’appui et l’adhérence de tous les acteurs et partenaires institutionnels concernés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *