Deloitte décrypte les défis de l’économie marocaine post-Covid

Deloitte décrypte les défis de l’économie marocaine post-Covid

«Offre Maroc», nouveau pacte vert, opportunités à saisir…

 

Deloitte décortique les enjeux de l’économie marocaine post-Covid. Dans une récente analyse intitulée «Le Maroc, de la résilience à l’émergence ? », elle met en exergue les atouts sur lesquels le Maroc doit capitaliser pour atteindre une croissance économique plus forte et inclusive, les chantiers de réformes en cours et les paris de rupture à entreprendre. Après deux décennies de transformation (1999-2019) et d’avancées du Royaume en matière de modernisation économique, de réformes institutionnelles et structurelles et de développement humain, de nouvelles perspectives sont à découvrir.

Ainsi, le rapport se focalise notamment sur les enjeux de résorption de la polarisation sociale et territoriale du pays, de valorisation des compétences et de soutien aux initiatives du secteur privé. Le rapport détaille les pistes de renforcement de la résilience économique à court et moyen termes et analyse l’armature de la nouvelle ambition réformatrice du Royaume. Celle-ci repose sur un nouveau contrat social ambitieux porté par l’universalisation de la protection sociale, la digitalisation comme bouclier face à la crise et accélérateur de transformation, et un choc de simplification et de modernisation de l’Etat. Sous l’impulsion du triptyque solidarité-digitalisation-simplification, le Maroc se positionne aujourd’hui au croisement des échanges commerciaux afin d’être en mesure de bénéficier au mieux de la reprise économique et faire émerger une nouvelle «offre Maroc», gage de compétitivité dans la nouvelle donne mondiale post-Covid. Face aux mutations de l’environnement régional et mondial et la reconfiguration des chaînes de valeur mondiale, ce document de 47 pages expose les opportunités sectorielles à saisir, tout en s’inscrivant dans une démarche d’innovation et d’anticipation.

Pour les auteurs de cette étude, c’est donc sous l’emblème du triptyque solidarité-digitalisation-simplification que le Maroc ambitionne de se positionner au croisement des dynamiques économiques lorsque la reprise économique régionale et mondiale sera confirmée, pouvant en outre s’appuyer sur la plus large campagne vaccinale en Afrique. «Il reste désormais au Maroc à adjoindre aux chantiers déjà ouverts ceux, critiques, de la réforme de la justice et de l’éducation, afin de pouvoir transformer l’essai et passer du statut de «champion de la résilience» à celui de nouvelle puissance économique régionale», concluent-ils.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *