Accueil Economie Dépôts bancaires : La collecte en constante amélioration
EconomieUne

Dépôts bancaires : La collecte en constante amélioration

A fin novembre, la collecte des dépôts auprès des banques s’est hissée à 1.099 milliards de dirhams marquant ainsi une progression de 5,1 %. C’est ce que l’on peut retenir du dernier tableau de bord des crédits-dépôts bancaires. Se référant à la publication de la banque centrale, on relève une progression de 5,5 % des dépôts des ménages. Ces derniers se sont établis au titre des onze premiers mois de l’année 2022 autour de 811,8 milliards de dirhams dont 195,6 milliards de dirhams détenus par les Marocains du Monde.

S’agissant des dépôts des entreprises, ils ont affiché un redressement de 9,8%, soit une collecte de 182,2 milliards de dirhams. Sous un autre angle, Bank Al-Maghrib trace dans sa publication l’évolution du crédit bancaire au titre des onze premiers mois de l’année. On relève dans ce sens un encours de 1.024,1 milliards de dirhams, en hausse de 5,9 % comparé à la même période de l’année précédente. Les agents financiers en détiennent 898,3 milliards de dirhams, en amélioration de 6,1 % par rapport à la même période de l’année précédente. De cet encours, les entreprises non financières ont contracté 491,2 milliards de dirhams de prêts en affermissement de 8,1 %. L’essentiel de cet encours est capté par les entreprises non financières privées. On relève ainsi un encours de 439,7 milliards de dirhams, en hausse de 9,3 %. «L’augmentation annuelle de 9,3% des crédits aux entreprises non financières privées résulte principalement de la hausse des facilités de trésorerie et de la progression des prêts à l’équipement. En revanche, les prêts immobiliers ont accusé un repli », relève-t-on du tableau de bord de Bank Al-Maghrib.

En effet, les facilités de trésorerie ont progressé de 13,9 % représentant un encours de 216,1 milliards de dirhams à fin novembre. Les crédits à l’équipement se sont pour leur part consolidés de 3,1 % atteignant sur ladite période un encours de 104,8 milliards de dirhams. En revanche, les crédits immobiliers se sont contractés de 3,3 % en glissement annuel revenant ainsi à 50,2 milliards de dirhams. Par ailleurs les créances en souffrance ont augmenté de 10,1 % comparé à une année plus tôt se situant à fin novembre autour de 51,7 milliards de dirhams. Sous un autre angle, les prêts accordés aux entreprises publiques ont fléchi de 1,5%, soit un encours de 51,5 milliards de dirhams au titre des onze premiers mois de l’année 2022. Pour ce qui est des crédits accordés aux agents financiers, ils ressortent à 125,8 milliards de dirhams à fin novembre marquant ainsi une hausse de l’ordre de 4,9 % comparé à la même période de l’année passée.

Articles similaires

Covid-19 : La situation épidémiologique actuelle « est la meilleure » depuis le début de la pandémie

La situation épidémiologique actuelle au Maroc est la meilleure depuis le début...

Le Maroc élargit son offre de formation dans les métiers de l’automobile

Mobilité électrique, batteries, câblage automobile, peinture 2.0…

Radisson Hotel Group : La croissance au rendez-vous en 2022

2022 a été marquée par le déploiement du plan d’expansion du Groupe...

CIH Bank intègre le Masi.ESG

Après l’élargissement de sa composition à 15 valeurs, l’indice Masi.

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus