Des agrégats sécurisés malgré la crise sanitaire : Le Groupe OCP a bien résisté

Des agrégats sécurisés malgré la crise sanitaire : Le Groupe OCP a bien résisté

L’Ebitda du Groupe OCP s’inscrirait en hausse de 48%. Une augmentation tirée par la hausse des volumes de vente et l’amélioration des prix des engrais.

Le Groupe OCP affiche des résultats financiers résilients au premier trimestre. Malgré la crise sanitaire qui s’est déclenchée depuis début mars au Maroc, le Groupe a sécurisé ses agrégats. Ceci se traduit par un chiffre d’affaires pratiquement au même niveau que celui réalisé à la même période de l’année passée. «Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 a été soutenu par de forts volumes à l’export et a atteint 12.270 millions de dirhams, légèrement en dessous des 12.422 millions de dirhams enregistrés au cours de la même période de l’année précédente.

La hausse des exportations d’engrais vers les marchés clés a été compensée par la baisse des prix par rapport au premier trimestre 2019», explique le Groupe dans sa récente communication financière.
Le chiffre d’affaires aurait, par ailleurs, augmenté de 5% comparé au dernier trimestre de l’année 2019. Cette hausse intervient en raison de volumes de ventes plus élevés et d’une légère reprise des prix au début de l’année grâce à une hausse de la demande. Le groupe OCP relève au premier trimestre 2020 une marge brute de 7,53 milliards de dirhams contre 8,37 milliards de dirhams aux trois premiers mois de l’année précédente marquant ainsi une baisse du taux de marge à 61% contre 67% atteint une année auparavant. «Ce recul est principalement dû à la baisse des prix des engrais, qui n’a été que partiellement compensée par la baisse des prix du soufre et de l’ammoniac», commente le groupe.

S’agissant de l’Ebitda (résultat d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissement), OCP fait ressortir dans ce sens une baisse par rapport à ce qui a été enregistré au premier trimestre de l’année passée, basculant en une année de 4,28 milliards de dirhams à 3,32 milliards de dirhams à fin mars 2020. Malgré cette baisse, le Groupe a réussi à maintenir une forte marge d’Ebitda à 27%. Si l’on établit une comparaison avec le dernier quart de l’année passée, l’Ebitda du Groupe OCP s’inscrirait en hausse de 48%. Une augmentation tirée par la hausse des volumes de vente et l’amélioration des prix des engrais.

Les dépenses d’investissement se sont légèrement contractés revenant à 2,15 milliards de dirhams au premier trimestre contre 2,44 millions de dirhams décaissés aux trois premiers mois de l’année 2019. Déterminé à soutenir la sécurité alimentaire mondiale en ces circonstances, le Groupe OCP a mis en œuvre, depuis le début de la crise sanitaire, des mesures spécifiques pour assurer un environnement de travail sécurisé pour ses employés sur l’ensemble des sites. A cet effet, le Groupe a maintenu un rythme d’opérations régulier sans interruption ni impact direct sur la production. Compte tenu du contexte économique actuel, OCP continue de s’appuyer sur sa stratégie de compétitivité en termes de coûts.

«Le Groupe a identifié de nouvelles opportunités de réduction des dépenses opérationnelles grâce à l’amélioration continue de ses opérations, à la consolidation et au contrôle des coûts», apprend-on dans ce sens. Les mesures engagées visent à améliorer ses avantages concurrentiels. Elles renforceront davantage la situation financière et le leadership en matière de coûts d’OCP au cours des prochaines périodes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *