Accueil Economie Des exportations de plus de 100 MMDH pour le secteur automobile
EconomieUne

Des exportations de plus de 100 MMDH pour le secteur automobile

Un niveau record relevé à fin novembre

Export : Les exportations marocaines continuent sur leur trend haussier. La performance relevée à fin novembre laisse apparaître un niveau record pour les exportations automobiles.

Les exportations des phosphates et dérivés et celles de l’automobile franchissent la barre des 100 milliards DH. C’est ce que l’on peut relever des derniers indicateurs mensuels des échanges extérieurs. A fin novembre 2022, les expéditions du Maroc vers le marché international ont atteint les 389 milliards de dirhams en consolidation de 97 milliards de dirhams comparé à la même période de l’année passée marquant ainsi une évolution de 33,1% en glissement annuel. «Cet accroissement concerne les exportations de la totalité des secteurs, à leur tête les phosphates et dérivés, le secteur de l’automobile et celui de l’agriculture et agroalimentaire», apprend-on de l’Office des changes.

En effet, les ventes des phosphates et dérivés ont augmenté de 54,8% pour atteindre les 108.044 milliards de dirhams aux onze premiers mois de l’année contre 69, 78 milliards de dirhams à la même période de l’année précédente. Une hausse qui, selon l’Office des changes, est attribuable à l’augmentation de 30,02 milliards de dirhams des exportations des engrais naturels et chimiques.
Un record pour

les exportations auto

Par ailleurs, les exportations automobiles ont franchi pour la première fois la barre des 100 milliards de dirhams marquant ainsi une progression de 35%, soit un additionnel de 26,3 milliards de dirhams comparé à la même période de l’année passée. On note dans ce sens une hausse de 46,2% des ventes du segments de construction, de 27,6% de celles du segment du câblage et de 3,4% des ventes du segment de l’intérieur véhicules et sièges. Pour leur part, les expéditions du secteur agricole et agroalimentaire ont atteint les 73,8 milliards de dirhams, en hausse de 18,3%. Le secteur du textile et cuir a atteint pour sa part à l’export une hausse de 22,2% se situant ainsi autour de 40,41 milliards de dirhams.

«Cette évolution est attribuable, principalement, à la hausse des ventes des vêtements confectionnés (+23,2% ou +4.856MDH), des articles de bonneterie (+14,4% ou +992MDH) et des chaussures (+33,2% ou +797MDH)», peut-on retenir de l’Office des changes. Il est à noter que malgré le redressement notable des exportations, les importations marquent une évolution beaucoup plus prononcée. Les achats se sont établis à 676,85 milliards de dirhams, en consolidation de 201,13 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année passée. Tenant compte de cette évolution, le déficit commercial affiche une augmentation de 56,9%. Le taux de couverture a perdu pour sa part 3,9 points de base revenant à 57,6% contre 61,5%.

Articles similaires

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie