Des journées portes ouvertes au profit des porteurs de projets d’Ouazzane

Des journées portes ouvertes au profit des porteurs de projets d’Ouazzane

Initiées par le CRI Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Anapec

Le Centre régional d’investissement de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRI TTA) organise vendredi en partenariat avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) la sixième escale des journées portes ouvertes au profit des porteurs de projets dans la province d’Ouazzane. Ayant pour thème «La convergence des programmes d’appui à l’entrepreneuriat, un levier d’inclusion socio-économique des jeunes», cette manifestation permettra aux jeunes porteurs de projets de la province d’Ouazzane d’être en relation avec les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial afin de bénéficier de l’orientation et de l’accompagnement ainsi que le contact direct avec les banques.

L’occasion étant d’échanger sur les possibilités de financement offertes par le Programme national intégré d’accompagnement et de financement des petites entreprises et porteurs de projets (PIAFE) pour pouvoir exploiter les opportunités d’investissement offertes au niveau provincial d’une part, et réussir l’intégration économique des jeunes d’autre part. A cet effet, des espaces dédiés pour l’organisation des rencontres de B to B
avec les jeunes seront mis à la disposition des banques et des acteurs publics et associatifs de l’écosystème entrepreneurial. De même, les organisateurs prévoient l’organisation d’un séminaire qui sera consacré aux rôles des acteurs de l’écosystème entrepreneurial dans l’accompagnent des porteurs de projets. Ces journées portes ouvertes sont organisées pour répondre aux Hautes Orientations Royales tracées dans le discours du 11 octobre 2019 lors de l’ouverture de la session parlementaire d’automne ayant abouti à la mise en place du programme national intégré d’accompagnement et de financement des petites entreprises et porteurs de projets (PIAFE). Un dispositif qui a ouvert la voie à de nouvelles perspectives en matière de promotion des jeunes entrepreneurs.

Ce programme vient s’ajouter à de multiples initiatives collectives telles que le programme 3 de la troisième phase de l’INDH visant l’amélioration de la situation économique et sociale des populations défavorisées, notamment les jeunes, par l’accompagnement à l’emploi, à l’entrepreneuriat ainsi qu’à l’appui aux projets s’inscrivant dans l’économie sociale et solidaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *