Développement agricole et rural : La nouvelle vie de Midelt

Développement agricole et rural :  La nouvelle vie de Midelt

Déploiement de plusieurs projets dans le cadre de la stratégie Al Jayl Al Akhdar

Al Jayl Al Akhdar arrive à Midelt. Au cours d’une visite de terrain de Aziz Akhannouch dans la province de Midelt, plusieurs projets donnent une idée sur l’impact de la stratégie. Dans ce sens, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a consacré la visite du mercredi dernier pour faire le suivi de projets de développement agricole et rural et le lancement de chantiers dans le cadre de la stratégie «Génération Green 2020-2030».

Désenclavement de plusieurs douars dans la province de Midelt

Au niveau de la commune territoriale de En-Nzala-province de Midelt, le ministre a pris connaissance de l’état d’avancement du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural (PRDTS) à l’échelle de la région Drâa -Tafilalet et de la province de Midelt. Il a ensuite visité le chantier de construction de la route reliant la RN 13 et les douars d’Inmel et Almou Abouri et présidé le lancement de la bretelle allant vers Inmel et Wawmetart.

Ces routes seront construites sur une longueur de 76,9 km pour un investissement de 84 millions de dirhams. Elles permettront de desservir 7 douars (Inmel, Wawmatert, Ihndar, Aabari, Ibhbahne, Bourdim et AlmouAbouri) et de bénéficier à 4300 habitants. S’inscrivant dans le cadre du PRDTS, ces infrastructures permettront d’améliorer les conditions de vie des populations et d’améliorer l’accès aux services socio-administratifs et aux structures économiques. Elles permettront également de faciliter l’accès des produits aux marchés, de réduire les temps de trajet et les coûts de transport pour les passagers et les marchandises, de réduire les pertes post-récolte et générer ainsi plus de gains sur les prix de vente des produits.

Le programme de réduction des disparités territoriales et sociales au niveau de la région de Drâa-Tafilalet porte sur les secteurs de l’eau potable, de l’éducation, de l’électricité, de la santé et des routes. Le budget alloué au programme est de 4,46 milliards de dirhams, dont 22% sont alloués à la province de Midelt.
Les sources de financement sont réparties entre le Fonds de développement rural (53%), le Conseil régional (40%), l’Initiative nationale pour le développement humain (6%) et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (1%).
Le nombre de projets réalisés et ceux en cours atteint 498 projets pour un montant qui dépasse 2,22 milliards de dirhams, dont 20% à l’échelle de la province de Midelt.

Aménagement hydro-agricole du périmètre d’Anseguemir

Au niveau de la commune territoriale Ait Ayach dans la province de Midelt, le ministre a visité le projet d’aménagement hydro-agricole du périmètre Anseguemir à l’aval du barrage Tamaloute sur une superficie de 4 000 ha. Lesdites réalisations, d’un coût global de 85 MDH, concernent le bétonnage de 65 km de séguia principal et la construction de 16 ouvrages de prise d’eau sur Oued Anseguemir.
Achevé en 2013 dans le cadre du Plan Maroc Vert, ce projet a permis d’augmenter la valeur ajoutée de la production agricole de 28 000 dh/ha/an, de créer 4 000 emplois permanents additionnels, d’irriguer une superficie additionnelle de 1600 ha de façon pérenne et de reconvertir plus de 1000 ha de céréales en arboriculture. Après la mise en eau du barrage et le dynamisme économique engendré par le projet en milieu rural, un projet d’aménagement hydro-agricole complémentaire sera réalisé pour un coût global de 220 millions de dirhams. Il consiste en un raccordement direct au barrage Tamaloute, une conduite d’adduction sur 4 km et des conduites de distribution sur 35 km desservant les séguias des deux rives du Oued Anseguemir. Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la Génération Green, et dont la période de réalisation s’étalera sur 2021-2024, permettra à terme d’économiser 7 millions m3 en eaux d’irrigation, de planter une superficie additionnelle de 1000 hectares en pommier, de créer environ 550 000 journées de travail supplémentaires et de lutter contre l’érosion des sols.

Construction d’un complexe administratif au niveau de Midelt

Au niveau de l’entrée de la ville de Midelt, il sera procédé à la construction d’un complexe administratif regroupant les services régionaux de l’Office national du conseil agricole (ONCA), les services régionaux de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ainsi que l’Office régional de mise en valeur agricole de Tafilalet (ORMVATF). Cet espace abritera également une annexe d’université et un espace pour le Salon de la pomme de Midelt.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *