Développement durable : L’ambassade du Japon fait don de 1,44 MDH à deux associations locales de Chtouka Ait Baha

Développement durable : L’ambassade du Japon fait don de 1,44 MDH  à deux associations locales de Chtouka Ait Baha

«le gouvernement et le peuple du Japon sont fiers de pouvoir participer à la réalisation de tels projets qui ne manqueront pas d’accompagner le développement des zones rurales tel que voulu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI».

Deux contrats de dons destinés au financement de projets de développement durable local ont été signés, mercredi à Rabat, entre l’ambassade du Japon et deux associations marocaines, d’une valeur globale de 1.441.000 dirhams.
Signés par l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Royaume du Maroc, Shinozuka Takashi, et les représentants des deux associations relevant de la province de Chtouka Ait Baha, ces contrats de dons de l’aide non remboursable du gouvernement japonais interviennent dans le cadre du programme de «l’Assistance aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine» (APL) mis en œuvre dans plusieurs régions du Royaume.
Le premier don accordé à l’Association Tighmrt Takoucht Ait Soab consiste en l’aménagement d’une piste sur 1.570 mètres au profit de 1.400 habitants de la commune rurale d’Aouguenz.

Ce projet vise à contribuer au développement socio-économique local et à améliorer les conditions de vie des habitants répartis sur trois douars en leur facilitant l’accès aux services administratifs et sociaux.
Bénéficiant à 700 personnes du douar Taltemsen relevant de la même commune, le second don accordé à l’Association Taltemsen pour le développement, l’environnement et le développement agricole, repose, quant à lui, sur l’approvisionnement en eau potable de la zone avec l’objectif d’en améliorer l’accès et la disponibilité même en période de sécheresse.

Dans une allocution de circonstance, M. Takashi a souligné que «le Japon s’est engagé il y a plus de 50 ans à travailler avec le Maroc en faveur de son développement qui a été une belle épopée sous la Haute impulsion des deux grands Souverains».
«Nous espérons que la mise en œuvre de ces deux projets par les associations locales permettront l’amélioration des conditions de vie des citoyens de la commune», a-t-il affirmé, mettant en avant les échos positifs de l’impact de la coopération nippo-marocaine en matière de développement durable, laquelle constitue un moteur des relations bilatérales pour les prochaines générations.

Et de conclure que «le gouvernement et le peuple du Japon sont fiers de pouvoir participer à la réalisation de tels projets qui ne manqueront pas d’accompagner le développement des zones rurales tel que voulu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *