970x250

Devises : Vers de nouveaux achats de BAM auprès des banques ?

Devises : Vers de nouveaux achats de BAM auprès des banques ?

Des réserves estimées à plus de 22 milliards de DH à fin mai alors que la banque centrale avait acquis 15 MMDH en 2021

Matelas confortable en devise chez les banques. En effet, le niveau des réserves de change se stabilise chez les établissements bancaires depuis plusieurs mois à 22 milliards de dirhams. Il s’agit là d’une performance importante malgré les besoins de financements des achats à l’étranger dans un contexte marqué par la flambée des cours à l’international et les tensions inflationnistes dans la zone euro, l’un des principaux partenaires économiques et commerciaux du Royaume.

La situation est telle que la banque centrale s’est retrouvée dans l’obligation l’année passée d’éponger une partie des réserves en devise dans le secteur bancaire national. Ainsi, les emplettes de Bank Al-Maghrib chez les banquiers ont atteint la bagatelle de 15 milliards de dirhams. Concrètement, la banque centrale avait organisé, à partir de fin septembre 2021, des adjudications d’achat de devises afin d’absorber les excédents et d’assurer ainsi le bon fonctionnement de ce marché.

La même source avait assuré que ces adjudications allaient être organisées autant que nécessaire en fonction de l’évolution des conditions sur le marché de change. Les deux premières opérations réalisées après cette annonce avaient permis à la banque centrale de racheter 410 millions de dollars et 260 millions de dollars auprès des opérateurs bancaires. S’achemine- t-on vers un autre scénario similaire en 2022? Cette hypothèse reste tout à fait plausible.

Dans ce sens, la saison estivale en cours sera déterminante. La réouverture des frontières, les vacances d’été, la bonne dynamique des arrivées touristiques et les transferts des MRE au cours des trois mois d’été pourraient avoir un grand impact sur la masse en devise présente dans le secteur bancaire. De ce fait, les réserves bancaires pourraient rapidement augmenter dépassant le niveau de 22 milliards de dirhams relevé à fin mai dernier.

De son côté, BAM avait assuré l’année dernière que des interventions seraient effectuées en cas de nécessité. Il faut préciser qu’un record a été établi en juin 2022 concernant les transferts de la diaspora. Dans les détails, les recettes des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 6,1% par rapport à la même période de l’année précédente, à 8,7 MMDH, soit une augmentation de 2,7 MMDH. Au cours des six premiers mois de l’année en cours, les transferts ont atteint un total de 47 MMDH contre 44,33 MMDH en comparaison avec la même période l’année dernière. Des réserves estimées à plus de 22 milliards de DH à fin mai alors que la banque centrale avait acquis 15 MMDH en 2021 Le Groupe Managem réalise au deuxième trimestre de l’année un chiffre d’affaires en hausse de 52 %.

Il s’est établi à 2,67 milliards DH contre 1,75 milliards DH à la même période de l’année précédente. « Cette évolution positive est marquée par la contribution de l’or de la mine de Tri-K en Guinée dans le chiffre d’affaires du deuxième trimestre pour 33 % ainsi que par la consolidation des productions des métaux précieux et métaux de base, ce qui a permis de capter la tendance haussière des cours des métaux», indique le groupe dans sa communication financière trimestrielle qui évoque également l’appréciation

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.