Digitalisation des territoires : L’Apebi promeut l’attractivité de Fès-Meknès

Digitalisation des territoires : L’Apebi promeut l’attractivité de Fès-Meknès

L’Apebi appelle à accompagner la dynamique de transformation digitale nationale dans sa déclinaison régionale pour donner un accès généralisé à la technologie.

Le Centre régional d’investissement de Fès-Meknès et l’Apebi scellent un partenariat inédit. Les deux parties ont signé récemment un mémorandum d’entente en vue de booster la digitalisation de la Région de Fès-Meknès en vue d’accroître l’attractivité et la compétitivité territoriale. L’engagement étant d’identifier de nouvelles niches du secteur de l’offshoring, de favoriser la création des synergies et de proposer un dispositif d’accompagnement dédié aux acteurs de l’écosystème régional.

«Les objectifs de ce mémorandum d’entente convergent avec les orientations du Plan de développement régional et s’inscrivent dans une démarche inédite d’accompagnement des acteurs de l’écosystème et de régionalisation du secteur de l’offshoring», souligne Yassine Tazi, directeur général du CRI Fès-Meknès. Trois axes ont été définis dans ce sens. Il s’agit en effet d’assurer la mise en place d’un modèle d’écosystème digital pilote au niveau de la Région de Fès-Meknès. Il est également question de créer une antenne régionale de l’Apebi afin de fédérer les acteurs IT locaux et accompagner l’ensemble des secteurs productifs de la région dans leur processus de transformation digitale. Ce partenariat vise également à faire du digital un levier d’attractivité et de compétitivité régionale, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. La signature de cette convention a eu lieu en marge d’un webinaire organisé par l’Apebi en partenariat avec le CRI Fès-Meknès sous le thème «L’offshoring régionalisé : meilleure réponse aux opportunités post-Covid». Une occasion durant laquelle l’Apebi a partagé sa vision de l’offshoring. «Le souhait de l’Apebi est de penser le secteur de l’offshoring de manière à la fois globale et locale.

La régionalisation avancée est à la fois une opportunité pour notre secteur, comme notre secteur est aujourd’hui un levier puissant pour le développement des territoires», indique Amine Zarouk, président de l’Apebi. La fédération a émis dans ce sens une série de recommandations visant à promouvoir l’offshoring régionalisé. Il s’agit de capitaliser sur la Data issue des activités et initiatives régionales (Data4tech), de renforcer le volet législatif pour réussir la décentralisation (institutions2meet) ainsi que de favoriser un modèle disruptif de la formation professionnelle dans le digital à travers des opportunités d’emplois pour les jeunes des régions et la reconversion de profils scientifiques en compétences IT & digitales (Skills4all). L’Apebi appelle également à accompagner la dynamique de transformation digitale nationale dans sa déclinaison régionale pour donner un accès généralisé à la technologie. L’écosystème digital régional devient un producteur de technologie local au lieu d’être importateur (Digital4all). La fédération plaide également pour la création des synergies entre les régions source d’émulation, pour organiser des offres exclusives régionales exportables (MoroccanTechAfrica).

Notons que la Région Fès-Meknès est dotée d’un dispositif incitatif régional attractif, premier du genre au niveau national. Ce dispositif a été mis en place à travers une prime à l’emploi afin d’attirer de nouveaux investisseurs, et encourager la création d’emplois dans le Parc Fès Shore, en complément du dispositif d’aide et d’accompagnement déployé par le ministère de l’industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, ainsi que l’accompagnement via les programmes de Maroc-PME.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *