Distinction internationale pour l’AMEE

Distinction internationale pour l’AMEE

Energy Globe 2021 consacre un projet de pompage de l’eau par l’énergie solaire en irrigation

La belle consécration pour l’AMEE (Agence marocaine pour l’efficacité énergétique), pour sa technique photovoltaïque en irrigation, est célébrée comme il se doit par l’ambassade d’Autriche. Dans la résidence de l’ambassadeur de ce pays à Rabat, l’agence s’est vue décerner, jeudi, le Prix Energy Globe dans une ambiance festive. A propos de cette consécration, le représentant diplomatique autrichien au Maroc, Klaus Kögeler, précise : «Le jury a été convaincu, c’est un projet extrêmement utile». L’ambassadeur, qui révèle être assez ravi du choix de l’AMEE par un jury à Vienne (Autriche), ne manque pas de s’exprimer sur un événement international de grande envergure sur le climat. «A Glasgow (Ecosse), où se tient la COP 26, nous sommes avec le Maroc côte à côte en matière d’environnement», détaille-t-il. Aussi, son pays considère, comme il l’indique, que le Maroc est un pays pilote en Afrique.

«Nous sommes très impressionnés par la réussite du Royaume en protection de l’environnement avec de l’énergie renouvelable. Nous aimerons bien avoir un échange d’expertise dans ce sens et cet événement sert aussi à cela», ajoute M. Kögeler en faisant également allusion à la remise du Prix décerné par l’Autriche à l’AMEE. Evoquant la COP 26, le diplomate estime, en outre, qu’il est «temps d’accélérer et soutenir la coopération et les échanges sans hésitation ». «La croissance économique dont nous avons tous besoin rapidement au Maroc comme en Europe après la Covid-19 doit avoir lieu le plus tôt possible en tenant largement compte de ces nouveaux paradigmes des formes de protection respectueuse de l’environnement», avance l’ambassadeur. Egalement de la partie, la responsable du bureau autrichien de commerce extérieur au Maroc, Eva Frei, abonde dans le même sens. «Nous espérons pouvoir renforcer la présence des technologies vertes autrichiennes au Maroc», s’enthousiasme-telle.

La conseillère commerciale d’Autriche pour le Maroc et l’Afrique de l’Ouest qui rappelle la présence au Maroc de la société autrichienne Amiblu, spécialisée en fabrication de systèmes de canalisation et solutions de gestion de l’eau, ne manque pas de mentionner que le Prix est une initiative privée autrichienne depuis 2000 qui récompense chaque année des projets innovants. Quant à Said Mouline, DG de l’AMEE, il vante la vision et la politique énergétique du Royaume sur l’efficacité et les énergies renouvelables, portées au plus haut niveau de l’Etat depuis plus de dix ans. «Le Royaume est choisi pour ce projet de pompage de l’eau par l’énergie solaire et par l’irrigation optimisée de l’eau. Il est sélectionné par Energy Globe sur 3.000 projets de 180 pays dans le monde», se félicite-t-il. Le tout sans hésiter à évoquer, à son tour, la COP 26. «La lettre royale est claire. Le Maroc a montré que nous avons une politique volontariste et de grands projets concrets de l’énergie renouvelable et de transition énergétique qui touchent tous les secteurs», poursuit M. Mouline. En revenant au projet gagnant qui concerne le pompage solaire en agriculture, il cite le chiffre de plus de «40.000 agriculteurs dans notre pays qui utilisent les pompes solaires.

C’est une puissance installée de plus de 400 mégawatts qu’il faut aussi comptabiliser dans le bilan énergétique». Cela montre, pour lui, que cette transition touche tout le monde. «Nous avons une approche pour pousser des agriculteurs à utiliser des pompes solaires. Pour cela il fallait sensibiliser, former des installateurs et avoir des acteurs financiers. Nous sommes à plus de 40.000 pompes solaires installées au pays. Nous avons aussi une approche où le privé a un rôle important», entérinet- il en rappelant l’appui de partenaires internationaux.

Par l’occasion, il rappelle que la transition énergétique est devenue une urgence et que le Maroc, faible émetteur de gaz à effet de serre, est l’un des rares pays à respecter ses engagements en matière de protection de l’environnement. «Nous sommes fiers de ce Prix d’Energy Globe», enchaîne, entre-temps, le DG de l’AMEE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *