D’une superficie totale de 60 ha : Une nouvelle zone touristique dans le pipe à Dakhla

D’une superficie totale de 60 ha : Une nouvelle zone touristique dans le pipe à Dakhla

La région de Dakhla-Oued-Eddahab lance le projet d’aménagement d’une nouvelle zone touristique dans la commune d’El Aargoub et qui s’étendra sur une superficie approximative de 60 ha.

Destination touristique montante, la ville de Dakhla nourrit désormais de grandes ambitions et veut se hisser au rang des grandes destinations touristiques nationales. Pour accompagner cette dynamique tous azimuts qu’elle connaît actuellement, le conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, en tant que maître d’ouvrage, sélectionnera le 1er juin le prestataire privé qui se chargera de la réalisation des études et prestations topographiques relatives à l’aménagement d’une zone touristique dans la commune d’El Aargoub. Situé à 80 km au sud de la ville de Dakhla, ce projet d’envergure consiste à créer une ville nichée au creux des plateaux naturels du site d’El Aargoub entre la mer, le désert et les dunes, avec des hôtels de luxe, outre des équipements d’accompagnement et de loisir, tels que des boutiques, restaurants, et espaces d’artisanat.

Le lancement des travaux de cette zone est de nature à engendrer une nouvelle dynamique d’investissements, étrangers et , dans cette région et à conforter la vocation touristique des régions du Sud du Royaume dont les potentialités touristiques sont énormes et dont les sites littoraux sont d’une grande qualité et un attrait particulier à l’image de celui de Dakhla.
Pour rappel, une convention de partenariat a été signée, samedi à Dakhla, portant sur l’impulsion de l’investissement touristique dans la région Dakhla-Oued Eddahab.
Elle s’assigne pour objectifs la mutualisation des efforts dans le but d’attirer un investissement touristique de qualité et d’agir comme un levier de développement régional, dans la perspective de relever le défi de la durabilité des investissements touristiques dans la région.

L’accord tend également à simplifier les interventions des parties, tenant compte des nouvelles prérogatives du CRI et du repositionnement de la SMIT dans le cadre de la régionalisation avancée.
Dans ce cadre, le CRI de Dakhla-Oued Eddahab s’engage, en tant que centre d’impulsion économique de la région et de l’offre territoriale d’investissement, à contribuer avec la SMIT à la mise en œuvre de la stratégie de développement, de promotion, d’encouragement et d’incitation à l’investissement touristique, à même de constituer une base de données relatives aux opportunités d’investissement touristiques pour la région.

Par le biais de cette convention, il s’engage aussi à accompagner les actions de la SMIT et ce, en assistant les investisseurs touristiques en tant que guichet unique, notamment les PME et TPME, dans le cadre de leurs démarches administratives, pour permettre à la SMIT d’interfacer sa plateforme digitale à la plate-forme électronique dédiée à l’investissement au niveau régional.
Pour sa part, la SMIT s’engage, en tant qu’entité centrale en charge de la promotion de l’investissement touristique et de l’ingénierie touristique, de la recherche des ressources de financement en faveur du développement touristique à réaliser, avec l’appui du CRI, la stratégie de développement du produit touristique, de promotion et d’encouragement de l’investissement touristique dans la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *