E- commerce : Le paiement en ligne explose

E- commerce : Le paiement en ligne explose

L’activité du paiement via Internet est sur un trend haussier au cours des neuf premiers mois de 2021. A cela s’ajoute l’adoption progressive des cartes sans contact passant d’un ratio de 9,2% en nombre et de 3,7% en montant à fin septembre 2020 à 32,5% en nombre et de 15,7% en montant au cours des neuf premiers mois de l’année qui s’écoule.

Le paiement en ligne est désormais monnaie courante. Facile à utiliser, la carte bancaire semble être un outil de plus en plus plébiscité par les Marocains dans les transactions en ligne, notamment pour les services du e-commerce. Que l’on soit un acteur du e-commerce, une enseigne, une marketplace, ou un commerce appartenant à un réseau de franchisés, le paiement en ligne permet d’optimiser ses performances. Il s’agit d’un moyen efficace et rapide pour réaliser des transactions commerciales et de fidéliser par la même occasion sa clientèle. De plus, il assure une meilleure traçabilité pour les deux parties. Avec l’évolution du paiement en ligne, de nouvelles pratiques fleurissent favorisant l’expansion du e-commerce. L’activité du paiement via Internet est sur un trend haussier au cours des neuf premiers mois de 2021. A cela s’ajoute l’adoption progressive des cartes sans contact passant d’un ratio de 9,2% en nombre et de 3,7% en montant à fin septembre 2020 à 32,5% en nombre et de 15,7% en montant au cours des neuf premiers mois de l’année qui s’écoule.

Hausse de 48,1% en nombre d’opérations

En termes de chiffres, les sites marchands et sites de facturiers affiliés au CMI n’ont enregistré pas moins de 14,9 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères atteignant un montant global de 5,7 milliards de DH durant les neufs premiers mois de l’année 2021, en croissance de 48,4% en nombre et 30,5% en montant par rapport à la même période de l’année 2020, selon les dernières statistiques du CMI. Pour les cartes marocaines, on notera une progression de 48,1% en nombre d’opérations passant de 9,7 millions de transactions au cours des neuf premiers mois de 2020 à 14,3 millions durant la période des 9 premiers mois 2021, et de +29,9% en montant, en passant de 4,1 milliards DH durant la période des 9 premiers mois 2020 à 5,3 milliards DH durant la période des 9 premiers mois 2021. Pour ce qui est de l’activité des paiements en ligne des cartes étrangères, celle-ci est en hausse de +58,4% en nombre d’opérations, en passant de 353 mille transactions à fin septembre 2020 à 559 mille pendant les 9 premiers mois 2021. Elle a progressé de +41,4% en montant, en passant de 225,8 millions DH durant la période des 9 premiers mois 2020 à 319,3 millions DH durant la période des 9 premiers mois 2021.

La grande distribution domine

Au titre des neuf premiers mois 2021, les commerçants et eMarchands affiliés au CMI ont enregistré un total de 81,1 millions d’opérations de paiement, par cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 33,3 milliards DH, en croissance de +32,8% en nombre d’opérations et de +23,2% en montant, comparé à la même période de l’année 2020. Par secteur d’activité, la grande distribution arrive en tête avec 25,2% en termes de volume des paiements par cartes bancaires marocaines et étrangères. Elle est suivie du secteur de l’habillement (10,6%), de l’hôtellerie (7,2%), des stations (7%), de la restauration (6,2%), du mobilier et articles électriques (5,6%) et enfin de la santé (5,4%). Les autres secteurs représentent 32,6% dans ce classement. Concernant l’extension du réseau GAB, il est au ralenti puisque seulement 97 nouveaux GAB ont été installés durant les neuf premiers mois de 2021. Au total, ce réseau compte 7.831 GAB, soit un élargissement du réseau en petite hausse (+1,3%) comparativement à la même période en 2020. Par ville, Casablanca est en première place (1.539 GAB) suivie de Marrakech avec 652 GAB puis de Rabat avec 644 GAB. Tanger, Agadir et Fès comptent respectivement 466, 412 et 391 GAB.
En matière de retraits effectués à fin septembre 2021, le CMI fait état de 243,4 millions de ce type d’opérations par cartes bancaires marocaines et étrangères, marquant une hausse de +15,4%, pour un montant global de 241,5 milliards DH (en croissance de +15,9%).
A noter que l’activité monétique marocaine globale a connu une reprise remarquable à fin septembre 2021. Le volume global de l’activité est en progression significative par rapport à la même période de l’année 2020, avec une progression de +19,1% du nombre d’opérations et de +16,7% du montant global. De plus, le nombre de cartes bancaires émises par les émetteurs marocains est supérieur à 18 millions en circulation, dont presque 10 millions de cartes disposant de la fonctionnalité sans contact.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *