Électrification : L’ONE choisit Temasol

Électrification : L’ONE choisit Temasol

Temasol, société marocaine détenue conjointement par les groupes français Total (via sa filiale Total Maroc), et EDF (Electricité de France) vient d’être choisie par l’ONE (Office national d’électricité) pour réaliser l’électrification, par énergie solaire, dans 37.000 foyers en milieu rural marocain.
Selon un communiqué publié par la maison mère (Total), chaque maison sera équipée d’un système comprenant un panneau solaire et une batterie permettant d’alimenter l’éclairage et d’autres équipements domestiques.
Prévue d’ici la fin 2007, la mise en place de ce programme impliquera une enveloppe estimée à 21,2 millions d’euros. Un budget financé à hauteur de 17,4 millions d’euros par l’ONE avec le soutien financier de l’Agence française de Développement (AFD). Parallèlement (mais en complémentarité) à ce programme d’électrification solaire, Temasol s’est également vue confiée, par l’Office national de l’Eau potable (ONEP) du Maroc, l’installation et l’exploitation de systèmes de pompage photovoltaïques (fournis par Total Energie) pour alimenter en eau potable une quinzaine de villages, soit quelque 5.800 habitats.
Temasol, qui a été élue pour conduire ce nouveau programme, suite à un appel d’offres international lancé début 2004, n’en est pas à sa première réalisation dans le Royaume. En effet, l’entreprise avait d’abord commencé en 2002, après avoir été retenue pour l’équipement de 16.000 foyers. En avance de presque un an sur l’échéance d’exécution de son marché, Temasol avait alors encouragé l’ONE à lui confier cinq autres nouveaux marchés. Des projets qui prévoient, au total, l’électrification (toujours par énergie solaire) de 53.000 habitats dans 24 provinces du Royaume. Plus récemment, (le 11 février dernier), Temasol a achevé l’édification de la 10.000ème unité d’électricité par énergie solaire. Une installation située au douar Ait Hammou Koussou, dans la province de Khémisset et entrant dans le cadre du projet d’électrification de 16.000 foyers par énergie solaire. Un projet confié par l’Office national de l’électricité. Si l’ensemble de ces projets constitue l’un des plus grands programmes d’électrification rurale au monde par énergie solaire, il faut aussi rappeler qu’il s’inscrit pleinement dans le cadre du Programme d’électrification rurale (PERG).
Une ambitieuse démarche du Ministère de l’Energie et des Mines visant, à l’horizon 2007, la généralisation de l’électrification au bénéfice de 12 millions de citoyens vivant en milieu rural. Plus qu’une affaire de marchés publics, l’électrification, ou plutôt l’accès à l’énergie en général, occupe une place de choix dans le cadre de la stratégie énergétique nationale.
Il faut enfin savoir qu’à fin 2004, le taux d’électrification rurale au niveau national a atteint 72 % et devrait être porté 81% vers la fin de l’année en cours. C’est ce qu’a annoncé Ahmed Nakkouch, le directeur général de l’ONE, lors du denier Conseil d’administration dudit office. Une réunion qui a eu lieu le 24 janvier dernier sous la présidence du Premier ministre, Driss Jettou. Ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué, lors de sa dernière sortie médiatique relative au bilan des réalisations de son gouvernement, de mettre en valeur l’avancement des travaux d’électrification et de désenclavement du monde rural.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *