Elle abrite 29 startups : La région Souss-Massa soutient la Cité de l’innovation

Elle abrite 29 startups : La région Souss-Massa soutient la Cité de l’innovation

La Région Souss-Massa vient d’annoncer l’attribution d’un montant annuel d’un million de dirhams pour la gestion de la Cité de l’innovation, et ce suite à la signature d’une convention de partenariat entre le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce, et de l’économie numérique et le ministère de l’intérieur par le biais de la wilaya de la Région Souss-Massa et la société Moroccan Information Technopark Company.

En effet, la Cité de l’innovation Souss-Massa est un véritable levier de l’éclosion d’un environnement de recherche & développement et de l’innovation. Le projet de création de cette cité s’inscrit dans le cadre du programme national «Cités de l’innovation», qui est une composante majeure de la Stratégie nationale de l’innovation et rentre aussi dans le cadre du Plan d’accélération industrielle du Maroc signé devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Ce programme a pour objectif de créer autour de l’université une plateforme fédératrice de centres de R&D, d’entreprises, de structures de valorisation, d’incubateurs, de pépinières d’entreprises innovantes et des services communs.
L’une des missions principales de la cité est la valorisation de la recherche et la contribution au développement durable dans la ville. Il s’agit d’aider à la valorisation de la recherche scientifique auprès des entreprises et de favoriser le transfert de technologie.

Celle-ci est constituée d’un espace d’incubation comprenant un incubateur et une pépinière pour accueillir les projets et les startups innovantes (nouvelles technologies de l’information et de la communication, green technologies, industrie culturelle et créative, secteurs porteurs de la région), et un espace recherche et développement composé de centres de R&D thématiques, de plateformes technologiques et de centres de prototypage (identification et analyse des entités naturelles, biotechnologie et santé, analyse des résidus, changement climatique et développement durable, eaux, énergie et énergies renouvelables, et industrie LAB).

Ce projet pilote, dont la réalisation a nécessité une enveloppe budgétaire de 42 millions de dirhams, comprend également des salles de réunions, de conférences, d’informatique et de formation, un espace co-working, et un autre de documentation, ainsi que d’un guichet unique facilitant les démarches administratives pour les entreprises.

Dotée d’équipements de nouvelle génération, la cité accueille aujourd’hui 29 startups, en plus de trois clusters (Agadir Haliopôle, Agrotech, Logipôle), ainsi que deux structures dédiées à l’accompagnement (Réseau Entreprendre – Agadir et Association initiative Souss-Massa).

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *