Elles façonneront nos modes de vie : Les sept «Big Trends» des technologies numériques

Elles façonneront nos modes de vie : Les sept «Big Trends» des technologies numériques

Pour les pays en développement, certaines technologies du numérique représentent une énorme opportunité à saisir. Déjà à un stade avancé dans les pays développés, elles pourraient permettre de générer des profits considérables tout en améliorant la qualité de vie des populations.

Le potentiel de la blockchain

La blockchain représente une innovation majeure qui est notamment utilisée dans le secteur bancaire. Mais pas seulement, elle peut être utilisée dans d’autres secteurs comme la santé, le transport ou encore l’éducation. Les technologies de la chaîne de blocs sont une forme de technologie de registre distribué permettant à des parties multiples de procéder à des transactions sécurisées et fiables sans intermédiaires. Elle constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. En 2018 déjà, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) avait prévu une forte augmentation des investissements dans la blockchain entre 2022 et 2026. Cette valeur économique devrait s’élever à 3 billions de dollars à l’échelle mondiale entre 2027 et 2030, selon la même source.

La révolution de l’impression 3D

L’impression 3D ou fabrication additive qui séduit particulièrement les industriels est une technique permettant de fabriquer de manière automatisée et reproductible des objets en trois dimensions dans des matériaux divers. Elle révolutionne le mode de production industriel en rendant possible la réalisation d’objets de petite ou de grande taille dans un temps réduit. Ces diverses possibilités offrent au pays en développement d’échapper aux procédés de fabrication traditionnels et répondre aux besoins des marchés.

L’Internet des objets conquiert le monde

L’Internet des objets (IoT) représente l’ensemble des objets connectés. Il permet de disposer de services évolués en interconnectant des objets physiques ou virtuels grâce aux technologies de l’information et
de la communication interopérables ou en évolution, selon l’Union internationale des télécommunications.

Robotique, une méga-tendance d’avenir

Durant la période du confinement, l’utilisation de la robotique, notamment pour lutter contre la propagation de la Covid-19, était très répandue. Désinfecter les lieux, apporter des médicaments aux malades, servir des plats aux clients dans des restaurants…les robots se sont révélés comme de précieux alliés face à la Covid-19. Dans le secteur de la santé, leur utilisation permettra de réduire la pression qui pèse sur les travailleurs de santé et donner aux personnes isolées une assistance ainsi qu’un large accès au monde extérieur. La robotique devient incontournable, notamment dans le maintien d’une activité. Dans l’industrie, les robots sont essentiellement utilisés dans l’automobile, l’électronique et la métallurgie.

Les enjeux de la 5G

Contrairement à la 2G, la 3G et la 4G, la technologie de la 5G ne vise pas simplement l’augmentation de débit pour les communications et le fonctionnement des applications. Elle est 10 fois plus rapide que la 4G et en mesure de traiter 1.000 fois plus de données que les systèmes actuels. Cette technologie promet de révolutionner tous les usages. La 5G permet de nouvelles fonctionnalités pour le développement des objets connectés rendant plus faciles les soins de santé. Elle pourrait rendre plus fréquentes les chirurgies robotisées. Actuellement, seuls Huawei, ZTE, Nokia et Ericsson disposent de cette technologie avec une large avance de l’équipementier chinois Huawei. La 5G a commencé à être déployée commercialement sur le terrain en 2020. Cependant, elle est principalement adoptée dans les pays développés et dans certains pays d’Asie, notamment la Chine. Cette situation qui aura tendance à perdurer à l’horizon 2025 selon le dernier rapport 2021 sur l’économie numérique qui prévoit également que le trafic de données mobiles 5G dépassera la 4G et les autres technologies d’ici 2026.

Le «Cloud computing»

L’informatique en nuage (cloud computing) est rendue possible grâce à la hausse du débit internet. Après moins de dix ans de son utilisation, elle s’est généralisée comme une infrastructure des services informatiques à la demande. Ainsi, le nuage est une infrastructure de multiples réseaux internet et serveurs interconnectés qui permet le stockage et le partage de données aussi bien pour l’usage professionnel que privé. Si la plupart des secteurs d’activités ont embrassé cette technologie, les projets d’avenir sont encore plus importants avec un élargissement de son utilisation, notamment après l’expérience de la crise de Covid-19 qui a accéléré l’adoption de l’informatique en nuage. En termes d’offres de services, le cloud offre différents niveaux, à savoir : IaaS (Infrastructure as a service) PaaS (Platform as a service), SaaS (Software as a service) et FaaS (Function as a service). Certains services gratuits proposent des outils d’application (bureautiques) nécessaires aux TPE.

L’intelligence artificielle va changer nos vies

La technologie émergente de l’intelligence artificielle (IA) est un processus d’imitation des capacités humaines et l’application d’algorithmes. Bien qu’elle existe depuis les années 50, elle n’a connu son ascension que dans les années 2010 en raison de l’explosion de la data et de l’augmentation de la puissance de calcul des machines.
L’intelligence artificielle est la base de tout apprentissage par un ordinateur.
Très convoitée, elle représente ainsi l’avenir des processus décisionnels complexes dans la finance, le domaine militaire, la médecine, le renseignement, la logistique et le transport ou encore dans la robotique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *