Elu à l’unanimité : Le Maroc vice-président de l’Union internationale des chemins de fer

Elu à l’unanimité : Le Maroc  vice-président de l’Union internationale des chemins de fer

Une première au niveau arabo-africain. Le Maroc a été élu, jeudi à l’unanimité en tant que vice-président de l’Union internationale des chemins de fer (UIC).

Cette élection, pour un mandat allant jusqu’à fin 2023, vient en sus de sa présidence de l’UIC-Région Afrique. C’est ce qui a été décidé lors de la 98ème assemblée générale de l’UIC qui s’est tenue à distance. «Cette élection, constitue une  reconnaissance du renouveau du secteur ferroviaire marocain et de son leadership arabo-africain», indique l’Office national des chemins de fer (ONCF) dans un communiqué. Et de poursuivre que «cette place de l’ONCF dans les instances ferroviaires internationales et régionales est en droite ligne avec la politique tracée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en matière de rayonnement de notre pays dans l’échiquier mondial et de renforcement de la coopération Sud-Sud qui constitue l’un des leviers de taille arrêté dans le cadre du nouveau modèle de développement de notre pays».

Composée de plus de 200 membres regroupant l’ensemble des opérateurs et exploitants ferroviaires à travers le monde, l’UIC constitue l’unique organe de production, de standardisation, d’unification des référentiels, de définition des normes techniques et d’exploitation optimale et sécuritaire du système ferroviaire, ainsi que de recherche et développement y afférent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *