Energie, gaz, hydrogène, interconnexion électrique… Rabat et Madrid renforcent leur partenariat énergétique

Energie, gaz, hydrogène, interconnexion électrique… Rabat et Madrid renforcent leur partenariat énergétique

Le ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rebbah, s’est entretenu par visioconférence, dernièrement, avec la vice-présidente du gouvernement espagnol et ministre de la transition écologique et du défi démographique, Teresa Ribera Rodriguez, dans le cadre du renforcement du partenariat énergétique entre le Royaume du Maroc et le Royaume d’Espagne.


Les deux parties ont soulevé plusieurs questions d’intérêt commun, telles que le gaz naturel, l’interconnexion électrique entre les deux pays, la coopération potentielle dans le domaine de l’hydrogène, ainsi que la concrétisation de la Déclaration conjointe de la feuille de route sur le commerce d’électricité à base d’énergies renouvelables, signée entre le Maroc, l’Espagne, le Portugal, la France et l’Allemagne, en marge de la COP22, tenue à Marrakech en novembre 2016.

S’agissant du gaz naturel, les deux responsables ont réitéré leur volonté commune de poursuivre les discussions et les études relatives à l’interconnexion gazière. Concernant l’interconnexion électrique, les deux parties ont convenu d’activer la mise en œuvre du mémorandum d’entente relatif au développement d’une troisième interconnexion électrique Maroc-Espagne. Elles ont également appelé à intensifier les activités du groupe de travail constitué de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable et de l’entreprise espagnole Red Electrica.

Quant à la coopération dans le domaine de l’hydrogène, les deux ministres ont souligné l’importance de ce vecteur énergétique pour la décarbonisation et ont proposé que des contacts puissent être établis par les autorités marocaines compétentes avec leurs homologues espagnoles afin d’examiner les possibilités de coopération offertes par ce secteur. Ont pris part à cette rencontre, Amina Benkhadra, directeur général de l’Office national des hydrocarbures et des mines, Abderrahim El Hafidi, directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, et des responsables du ministère de l’énergie, des mines et de l’environnement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *