Energies renouvelables : Le Maroc voit grand

Energies renouvelables : Le Maroc voit grand

Une stratégie nationale vise à limiter les sources polluantes dans le mix énergétique national

Face au débat sur l’impact des énergies polluantes et dans un souci d’améliorer son indépendance énergétique, le Maroc a décidé de prendre son destin en main. Dans ce sens, une stratégie a été mise en œuvre il y a plus d’une décennie.
Le pays a donc adopté depuis 2009, sur Hautes orientations royales, une stratégie énergétique qui a pour objectif la montée en puissance des énergies renouvelables, le renforcement de l’efficacité énergétique et l’intégration régionale. Concrètement, cette stratégie a été déclinée en plusieurs feuilles de route avec des objectifs à court, moyen et long termes, accompagnée d’une vision claire de réformes législatives, règlementaires et institutionnelles.

Dans ce sens, un Plan national d’actions prioritaires (PNAP) a vu le jour dès le lancement de ladite stratégie, en vue de rétablir l’équilibre entre l’offre et la demande électriques en agissant, d’une part, sur le renforcement des capacités de production avec la réalisation d’une puissance additionnelle de 1.400 MW et, d’autre part, sur la rationalisation de l’utilisation de l’énergie.
Pour le moyen terme, l’objectif fixé à l’horizon 2020 est de porter la part des énergies renouvelables à 42% de la puissance électrique installée. Pour atteindre cet objectif, des programmes intégrés visant l’installation de 6.000 MW de sources renouvelables ont été lancés : 2.000 MW pour l’énergie éolienne, 2.000 pour l’énergie solaire et 2.000 MW pour l’énergie hydroélectrique.

«L’évaluation de la mise en œuvre de la première phase de la stratégie a abouti à des résultats très encourageants. Ainsi le Maroc s’est fixé en décembre 2015 un nouvel objectif pour accélérer sa transition énergétique en portant la part des énergies renouvelables de 42% de puissance installée prévue en 2020 à 52% à l’horizon 2030», expliquent les responsables.
Sur le plan institutionnel, les projets en énergies renouvelables ont été rendus possibles grâce à la mise en œuvre d’une batterie de dispositions législatives, réglementaires et institutionnelles.
Il s’agit notamment de la loi n°13-09 relative aux énergies renouvelables qui a permis l’ouverture au secteur privé du marché de la production et de la commercialisation d’électricité produite à partir de sources renouvelables.

Il a également été question de l’adoption de la loi n°37-16 modifiant et complétant la loi 57-09 portant création de Masen, visant en particulier à élargir les tâches de l’Agence à la réalisation de centrales de production d’électricité de toutes les sources d’énergies renouvelables actuelles et futures, à l’exception des Step, des projets visant la stabilité du réseau électrique et les projets développés dans le cadre de la loi 13-09. Aussi, il a été procédé à l’adoption de la loi n°48-15 relative à la régulation du secteur de l’électricité et à la création de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité.

Plus loin encore et pour dynamiser le tissu économique, une unité industrielle de production des pales pour les turbines éoliennes a été implantée par la société Siemens Wind Power avec un investissement d’environ 1 milliard de dirhams permettant la création de plus de 700 emplois. Pour faire le point sur les avancées, un suivi constant est réalisé pour l’évaluation de ressources nationales propices au développement des énergies renouvelables et leur mise à jour, particulièrement pour l’élaboration de l’atlas solaire et éolien.
Le département de tutelle est également chargé de veiller, en collaboration avec les organismes concernés, à l’élaboration des cartes de sites pouvant abriter les installations de production d’énergie d’origine renouvelable. Par ailleurs, un plan pluriannuel pour le développement des énergies renouvelables est élaboré en plus de la mobilisation et la régularisation de l’assiette foncière devant abriter les installations de production d’électricité d’origine renouvelable d’utilité publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *