ENGIE s’engage dans le plan «Al Jayl Al Akhdar 2020-2030»

ENGIE s’engage dans le plan «Al Jayl  Al Akhdar 2020-2030»

En mettant en place une offre solaire photovoltaïque pour l’irrigation d’exploitation agricole

ENGIE réitère son soutien à l’agriculture marocaine en accompagnant la nouvelle stratégie agricole nationale «Génération Green 2020-2030». Le grand producteur indépendant d’électricité au monde et l’un des principaux acteurs du gaz naturel et des services énergétiques vient de conclure un contrat d’une durée de 10 ans portant sur l’ingénierie, le financement, la réalisation, l’exploitation et la maintenance d’une centrale solaire destinée à alimenter une pompe d’irrigation d’une exploitation agricole d’agrumes à Taroudant. Un projet qui s’inscrit dans la nouvelle stratégie dédiée à une transition zéro carbone mise en place par ENGIE au Maroc.

Il vient par ailleurs concrétiser la volonté d’ENGIE d’accompagner ses clients dans leur performance énergétique. A cet effet, les équipes d’ENGIE au Maroc vont installer la première centrale solaire photovoltaïque d’une puissance installée de 71kWc destinée au pompage d’irrigation pour le secteur agricole d’une exploitation d’agrumes d’une trentaine d’hectares située dans la région de Taroudant, réputée pour son stress hydrique.

«Cette solution de pompage solaire que nous finançons pour le compte de nos clients est un nouvel exemple de notre ambition de devenir leur interlocuteur de référence dans les énergies renouvelables, en développant des solutions innovantes et en nous engageant sur une performance énergétique dans la durée», déclare Philippe Miquel, président directeur général d’ENGIE Services Maroc.

Rappelons que ENGIE a récemment regroupé ses trois filiales dédiées aux services à l’énergie en une entité pleinement intégrée pour proposer à ses clients au Maroc une offre de transition énergétique «As a Service», et pour les accompagner dans une transition énergétique zéro carbone. Avec son offre solaire dédiée à l’autoproduction, ENGIE permet à ses clients de produire tout ou partie de leurs propres besoins énergétiques en utilisant les surfaces «solarisables» dont ils disposent, d’éviter de porter eux-mêmes l’investissement et de bénéficier d’un prix compétitif de l’électricité sur toute la durée du contrat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *