Enquête Avito : 46% des entreprises utilisent des sites marchands

Enquête Avito : 46% des entreprises  utilisent des sites marchands

Digitalisation de l’offre des TPE et PME

60% des TPE et PME sont aujourd’hui conscientes de l’opportunité que représente le contexte sanitaire actuel pour accélérer leur processus de digitalisation. C’est ce que révèle une récente enquête menée par la plate-forme d’achat Avito. Réalisée auprès d’un échantillon de 670 répondants (avec un focus particulier sur les chefs d’entreprises de type TPE et PME), cette étude dévoile que près de 46% de ces entreprises ont recours à des sites marchands pour digitaliser leur offre.

«Le contexte particulier que traverse aujourd’hui le Maroc, comme tous les pays du monde, a eu une multitude d’impacts négatifs sur les entreprises et l’économie en général. Cependant, cette situation a également permis d’accélérer certaines tendances positives qui permettront à terme d’augmenter la compétitivité et la capacité d’innovation des entreprises», explique Zakaria Ghassouli, directeur général d’Avito, ajoutant qu’une transformation digitale réussie est une condition essentielle à la pérennité de toute entreprise.

«Si les grandes entreprises ont entamé ce tournant il y a déjà quelque temps, aujourd’hui, avec la crise sanitaire, les TPE et PME qui, pour différentes raisons, n’avaient pas encore acté ce changement, ont rapidement compris l’opportunité qui se présentait et en ont profité, pour la majorité», relève-t-il. Par ailleurs, l’étude révèle que la communication et la publicité sont les activités les plus digitalisées pour ces entreprises, avec 52% des répondants qui affirment utiliser les canaux digitaux à cet effet. De même, les TPE et PME misent intensivement sur les réseaux sociaux pour leur communication. Elles y consacrent 66% de leurs efforts, suivis d’un site web propre à leur marque avec 37%.

Parallèlement, seuls 15% des répondants ont recours aux panneaux publicitaires classiques. «La transformation digitale des processus de gestion ou de l’activité commerciale dans sa globalité reste timide, puisqu’elle concerne uniquement 28% des répondants. Une progression lente, justifiée par différents obstacles identifiés dans cette étude. En effet, 40% des TPE/PME trouvent que le frein principal est l’investissement financier qui doit être consacré à la digitalisation, suivi du changement des process à hauteur de 27% et du manque des compétences techniques au sein de l’entreprise avec 25%», conclut la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *