Economie

Enquête nationale sur les structures économiques 2015: Les premiers résultats début 2016

L’Enquête nationale sur les structures économiques (ENSE) doit être réalisée auprès de plus de 15.000 entreprises à l’échelle nationale, dont 9% de l’échantillon global (plus de 1.300 entreprises) représentant la région de Tanger-Tétouan. C’est ce qui ressort des travaux du lancement de cette enquête, organisée, jeudi 4 juin, au siège de la wilaya de Tanger.

Couvrant l’ensemble du territoire national, l’ENSE constitue -avec le recensement agricole, celui de la population et l’habitat ou encore l’Enquête nationale sur la consommation des ménages – l’une des grandes opérations nationales qui «a fait l’objet d’une Haute instruction adressée par SM Mohammed VI au Haut-commissariat au Plan (HCP), le 20 octobre 2010, à l’occasion de la journée mondiale de la statistique», a indiqué le haut commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, dans un message adressé aux participants à cette première rencontre régionale, programmée dans le cadre d’une série d’autres prévues à travers le Maroc.

Cette enquête nationale, prévue d’être menée pendant la période mai/décembre 2015 pour la collecte des informations au titre de l’exercice comptable de 2014, s’intéresse à différentes branches d’activités des secteurs de la pêche, de l’industrie manufacturière, des mines, de l’énergie, du bâtiment et travaux publics, du commerce et des services marchands non financiers de la Nomenclature marocaine d’activité (NMA 2010). Le Maroc veut, dans ce contexte, confirmer, selon les responsables du HCP, sa volonté d’honorer ses engagements internationaux- vis-à-vis de l’ONU et du FMI- de renouveler, tous les cinq ans, l’année de base des comptes de la Nation. «La dernière en date étant celle de 2007 et la prochaine prévue pour 2014.

A chacune de ces échéances une enquête nationale auprès des entreprises est programmée pour actualiser les données sur les structures de l’économie nationale», a tenu à préciser M. Lahlimi.

Il est à rappeler que les résultats de l’actuelle nationale constitueront pour les cinq prochaines années la référence des comptes nationaux et détermineront les réévaluations des indicateurs de performance de l’économie nationale. Il est prévu la publication par le HCP des premiers résultats au début de l’année 2016. «Les entreprises devraient disposer des informations détaillées sur les équilibres ressources-emplois, en volume et en valeur, pour 278 postes de produits, sur les comptes de production et d’exploitation pour 100 postes de branches d’activité et sur les comptes des secteurs institutionnels en termes de partage des valeurs ajoutées, de redistribution des revenus et d’accumulation de l’épargne et de l’investissement», a souligné M. Lahlimi.

Ce responsable a tenu à rappeler qu’avec le passage de ses comptes nationaux à l’année de base 2007, le Maroc a procédé à une réévaluation de l’ensemble de ses agrégats économiques. «A titre d’exemple, le PIB de l’année 2007 s’élève à 647,5 milliards DH au lieu de 616,2 milliards DH en base 1998, soit une réévaluation à la hausse de 5,1% et un gain par habitant de 1.014 DH», a ajouté M. Lahlimi.

Articles similaires

EconomieUne

Grâce à ses atouts riches et diversifiés : Le Nord mise sur le tourisme multidimensionnel

La ville du détroit est promise à un bel avenir dans ce...

EconomieUne

Efficacité énergétique dans l’industrie : La deuxième phase du projet AEEIM de l’ONUDI lancée

Cette nouvelle étape se distingue par la mise à disposition d’une offre...

EconomieUne

Protection des zones oasiennes : M. Sadiki met en exergue l’expérience marocaine

Selon le ministre, le Maroc a adopté une stratégie nationale intégrée adossée...

EconomieUne

Un secteur étroitement lié au tourisme : La semaine nationale de l’artisanat démarre à Casablanca

Le programme de la semaine nationale démarrera ce 28 février par le...