Economie

Entreprises : Wafasalaf, toujours leader

© D.R

Wafasalaf revendique aujourd’hui 35,8 % du marché global du crédit à la consommation. Pour renforcer ses parts et maintenir sa position de n°1, cette société de financement a choisi de mettre en scène le personnage de Jouha et de lancer, au début du mois de décembre, une grande campagne de communication. À quelques semaines de Aid El Kebir, Wafasalaf met les petits plats dans les grands.
«Nous proposerons un crédit de 2.500 DH pour une mensualité de 12 mois de 225 DH. Cette offre concerne tous ceux qui ont un salaire de plus de 1.500 DH. Pour ces ménages, nous offrons donc un Aïd El Kébir en toute tranquillité puisque le crédit sera remboursé avant l’arrivée de la prochaine fête du mouton», annonce Laïla Mamou, présidente du directoire de Wafasalaf, lors d’une conférence de presse tenue hier mardi à Casablanca. Mme Mamou précise, à cet égard, que «ce sont ces ménages qui constituent notre cœur de cible. La proximité est un axe que nous développerons davantage dans les années à venir en élargissant notre réseau». En 2005, le secteur du crédit à la consommation a enregistré une augmentation de 16,7 %. Pour Wafasalaf, les financements des prêts non affectés restent prédominants avec 64,9 % contre 71 % en 2004. À fin 2006, l’encours a atteint 1,926 milliard de dirhams, progressant de 3,3 points par rapport à la même période de l’année précédente, soit une hausse de 44 %.
 Pour développer le crédit à la consommation, Wafasalaf vient de signer une convention avec Acima pour le lancement d’un crédit amortissable et une carte privative à partir du mois de janvier prochain. Avec Mobilia, cette société est en train de développer une carte baptisée «Mazeed» pour un crédit revolving. 
«L’année 2007 sera placée sous le signe de l’innovation. Plusieurs nouveaux projets sont en cours de finalisation visant à fournir une réponse encore plus appropriée aux attentes de différentes catégories de consommateurs», explique la présidente du directoire de Wafasalaf. Avec Fagor, Sierra, Sony et d’autres marques, cette société préfère travailler en partenariat. Avec Sofinco, un des leaders français du crédit à la consommation, Wafasalaf bénéficie d’un  échange d’expertise et de savoir-faire. «Notre objectif est d’atteindre une part de marché de 40% dans les deux années à venir», conclut Mme. Mamou.

Articles similaires

EconomieUne

Nadia Fettah participe à Nairobi aux Assemblées annuelles 2024 de la BAD

La ministre de l’Économie et des Finances et gouverneur du groupe de...

EconomieUne

Le Maroc médiateur entre les USA et l’Europe ?

Un think tank américain propose de rassurer les partenaires européens sur l’alliance...

EconomieUne

World Future Health Africa 2024 : La Health Tech devra révolutionner le secteur de la santé en Afrique

Le digital a un rôle central à jouer pour révolutionner le secteur...

Economie

Nuti Ivo crée une tannerie moderne au Maroc

Ce projet devrait générer un chiffre d’affaires annuel de 300 millions de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus