Environnement et développement durable : Le jumelage entre le Maroc et l’UE lancé à Rabat

Environnement et développement durable : Le jumelage entre le Maroc et l’UE lancé à Rabat

Le lancement du jumelage institutionnel Maroc-Union européenne pour l’appui à la mise en œuvre de la Charte nationale de l’Environnement et du développement durable du Maroc s’est tenu le 21 janvier 2020 à Rabat.

Cette initiative ayant pour objectif d’appuyer la mise en œuvre de la Charte nationale de l’environnement et du développement durable du Maroc, promeut l’équilibre entre les dimensions environnementales, économiques et sociales. Elle vise également a améliorer le cadre de vie des citoyens, le renforcement de la gestion durable des ressources naturelles et la promotion des activités économiques respectueuses de l’environnement.

Ce projet vise le rapprochement du cadre institutionnel et juridique environnemental national avec celui de l’Union européenne et l’ancrage des bonnes pratiques européennes au sein des parties prenantes et des organisations en charge de l’environnement. Il prévoit la mobilisation d’une quarantaine d’experts des corps et organismes des états français et autrichiens couvrant les différents aspects environnementaux.

Notons que ce jumelage d’une durée de 24 mois (septembre 2019–août 2021) est financé par l’Union européenne à hauteur de 12 millions de dirhams dans le cadre du Programme d’appui à la compétitivité et à la croissance verte (PACC) avec l’appui de la direction du Trésor et des finances extérieures relevant du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration.

Ce séminaire a été présidé par Aziz Rebbah, ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement, Claudia Wiedey, Ambassadrice  de l’Union européenne au Maroc,  Hélène Le Gal, ambassadeur de France au Maroc et Klaus Kögeler, ambassadeur d’Autriche au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *