EconomieUne

Et de deux pour le Forum international de la chimie à Rabat

© D.R

Cette rencontre d’envergure ambitionne d’établir des alliances avec des acteurs internationaux de renom, dans le but de faciliter la création d’un écosystème dédié aux batteries à hautes performances au Maroc.

L’industrie des batteries à hautes performance sera au cœur des travaux de la deuxième édition du Forum international de la chimie. Cet événement, qui se tiendra à Rabat les 15 et 16 mai 2024, sera une occasion pour réunir l’ensemble des parties prenantes engagées dans l’industrie chimique. Une occasion unique d’échange, de collaboration et de développement pour le secteur. «La demande mondiale pour les voitures électriques ne cesse de croître, et grâce aux nombreux projets en cours, le Maroc, doté de ressources abondantes en phosphate et en cobalt, est en passe de devenir un acteur de premier plan dans la chaîne de valeur des batteries lithium-ion à hautes performances pour l’industrie automobile », indique la Fédération de la chimie et de la parachimie (FCP), instance organisatrice de l’événement. Et de préciser que «cette rencontre d’envergure ambitionne d’établir des alliances avec des acteurs internationaux de renom, dans le but de faciliter la création d’un écosystème dédié aux batteries à hautes performances au Maroc». Cette initiative, selon les organisateurs, ouvrira la voie à une nouvelle ère pour l’industrie de la chimie et placera le Royaume comme hub mondial de la chimie. Cette deuxième édition du forum sera marquée par la participation de nombreux hauts responsables et des personnalités du monde des affaires. Des keynotes et tables rondes seront également prévues pour débattre de plusieurs thématiques. Les échanges porteront ainsi sur le marché mondial des batteries à hautes performances, le rôle du Maroc en tant que carrefour des investissements industriels et locomotive pour l’industrie chimique en Afrique, les incentives pour accompagner l’écosystème des batteries à hautes performances dans le Royaume ainsi que la question du capital humain dans l’industrie des batteries. En marge du forum, un village de la chimie sera aménagé pour accueillir plusieurs leaders de l’industrie chimique nationale et internationale, dans un espace d’exposition dédié. Il est à noter que le secteur de la chimie au Maroc comprend à la fois de grands groupes nationaux, des filiales de multinationales et de nombreuses PME-PMI opérant dans dix filières chimiques diversifiées.
Ce secteur est étroitement lié en amont et en aval aux autres secteurs industriels et économiques du pays.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...