Etablissements et entreprises publics : Des délais de paiement de 38,02 jours à fin août

Etablissements et entreprises publics : Des délais de paiement de 38,02 jours à fin août

Les délais de paiement des établissements et entreprises publics poursuivent la tendance amorcée depuis décembre 2018.

La moyenne observée à fin août est de 38,02 jours contre 40,50 en juillet, 40,58 en juin et 42 jours à fin décembre 2019. S’agissant du palmarès des bons payeurs, l’Agence urbaine de Khénifra arrive en tête de classement avec un délai de 1 jour. En déclarant un délai de 4 jours, l’Académie régionale d’éducation et de formation de Rabat-Salé-Kénitra et l’Agence urbaine de Beni-Mellal arrivent en deuxième position. Ces entités sont suivies de l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme (5 jours).

Le même délai est déclaré par l’Agence urbaine de Rabat-Salé et la Société nationale de garantie et de financement de l’entreprise. L’Agence du bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia déclare pour sa part un délai de 6 jours, contre 7 pour l’Agence urbaine de Tétouan et l’Agence spéciale Tanger Méditerranée et 8 jours pour l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces de l’Oriental.

Par ailleurs, les délais les plus longs ont été déclarés par la Société nationale de réalisation et de gestion des stades (211 jours), la Compagnie nationale Royal Air Maroc (114 jours), Groupe Al Omrane (99 jours), la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de la Chaouia (83 jours), l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (76 jours), l’Office national des aéroports (69 jours) au moment où Masen, la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Safi et l’Université Ibnou Zohr d’Agadir déclarent un délai de 68 jours, suivies de l’Institut national de la recherche agronomique avec un délai de 65 jours.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *