Exportations agricoles et maritimes : la croissance au rendez-vous

Exportations agricoles et maritimes : la croissance au rendez-vous

Les activités d’exportations agricoles et maritimes se déroulent dans de bonnes conditions.

Une confirmation faite par le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts qui atteste, par la même occasion, de la continuité de l’activité agricole et maritime à une cadence régulière et ce en dépit de la crise sanitaire qui sévit au niveau national. “Veillant en priorité à l’approvisionnement suffisant et régulier du marché national, les professionnels du secteur agricole et de la pêche maritime, grâce à une forte mobilisation de l’ensemble des intervenants, ont permis le maintien des équilibres à l’échelle de tous les maillons de la chaîne de valeur, depuis la production jusqu’à la mise sur les marchés des produits, notamment sur les marchés d’exportation”, souligne la tutelle.

Le département ministériel relève dans ce sens une croissance de 3% des exportations des produits maraîchers ayant atteint au 14 avril un volume de l’ordre de 876.000 tonnes. Les expéditions des fruits rouges ont affiché pour leur part une progression en deux chiffres. Leurs exportations ont atteint un volume de 68.400 tonnes en hausse de 27% par rapport à la même période de l’année précédente. Même performance enregistrée par la pastèque dont les exportations atteignent les 11.900 tonnes. Les ventes du melon à l’export se sont, pour leur part, consolidées de 18%. En revanche, le ministère note un repli des exportations des agrumes.

Elles se sont rétractées de 30% du fait du recul de la production au titre de cette campagne. “Il n’en reste pas moins que la valeur des exportations se maintient à un bon niveau grâce à la bonne tenue des prix sur les marchés internationaux”, relève-t-on du ministère. Pour ce qui est des produits de la mer, on note un volume exporté de l’ordre de 496.400 tonnes au 14 avril en amélioration de 3% comparé à une année plutôt. Rappelons que dans ce contexte de crise sanitaire, les exportateurs des produits alimentaires agricoles et maritimes ont adopté au niveau de leurs unités des mesures strictes de sécurité et d’hygiène.

Ils ont ainsi procédé au renforcement du dispositif d’hygiène du personnel au sein des structures de conditionnement et de transformation, à la désinfection régulière des locaux et moyens de transport, au contrôle de la température des employés pour éviter l’accès aux personnes potentiellement atteintes de la maladie aux locaux des unités, à la mise à la disposition du personnel des moyens de protection (masques et gants) et au respect des distances de sécurité nécessaires entre le personnel pour réduire les risques de contamination.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *